Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Complexe aquacole de Hao : 10 Polynésiens en formation à Shanghai



Les investisseurs chinois de Tian Rui International Investment, dont le P-dg Chen Wang au centre, à Hao le 21 septembre dernier.
Les investisseurs chinois de Tian Rui International Investment, dont le P-dg Chen Wang au centre, à Hao le 21 septembre dernier.
PAPEETE, le 28 juin 2016. Dix Polynésiens doivent partir en septembre pour être formés pour le complexe aquacole de Hao. Une procédure d’appel à candidatures sera lancée "très prochainement" afin de sélectionner les 10 candidats.

Wang Chen, P-dg de Tian Rui Investment, a présenté mardi au groupe des leaders polynésiens le projet du complexe aquacole de Hao.
"Dans le cadre de la présente visite de Wang Cheng en Polynésie française, le gouvernement et monsieur Wang Cheng se sont accordés pour faire partir, dès septembre 2016, une première promotion de 10 Polynésiens en formation à Shanghai", précise un communiqué de la présidence. "Cette formation se fera en partenariat avec le département aquaculture de l’Université de l’Océan de Shanghai. Les Polynésiens sélectionnés devront avoir un niveau universitaire supérieur à Bac+2, parler anglais, et être motivée pour travailler à Hao dans les métiers de l’aquaculture."
Une procédure d’appel à candidatures sera lancée "très prochainement" afin de sélectionner les 10 candidats. "Les frais de cette formation seront pris en charge en partie par le Pays et en partie par Tahiti Nui Ocean Foods ", indique la présidence. "Pour cette première promotion, le Pays consacrera un budget de 5,5 millions Fcfp pour la prise en charge des frais de transports entre la Polynésie française et la Chine et une bourse pour les frais du stagiaire. TNOF prendra en charge tous les frais de formation à l’Université de Shanghai, et tous les frais liés au séjour des stagiaires tels que les frais d’hébergement et de nourriture, les frais de déplacement à l’intérieur de la Chine."
Le Pays a accordé début juin à la société Tahiti Nui Ocean Foods le permis de terrassement du site de 32 hectares dédié à la ferme aquacole de Hao. Mi-juin, le Pays a accordé un second permis, celui de la construction de la base de vie du chantier.
Dans les prochains jours, le Pays engagera des travaux pour 350 millions Fcfp afin de finaliser la construction de la route de contournement du site et de la digue de protection côté océan.
"Actuellement, les techniciens de TNOF et ceux du Pays collaborent activement pour permettre la délivrance du troisième et dernier permis de construire, avant le 15 septembre prochain, dans le respect des dispositions règlementaires en vigueur", annonce la présidence.
Le projet aquacole est installé sur une emprise foncière de 32 hectares. Il comprend des salles d’écloserie, des bassins de pré-grossissement en extérieur, des salles de traitement des poissons à commercialiser, une usine de fabrication d’aliments, un laboratoire d’analyses et de recherche appliquée, des hangars de stockage, des installations de production d’énergie durable, de production d’eau potable, de traitement des eaux usées. Les dimensions des différents espaces placent la ferme de Hao parmi les fermes les plus importantes au niveau mondial. Une écloserie qui couvre 1,2 hectare. "C’est une dimension importante que peu d’écloseries au monde peuvent égaler", souligne la présidence. Les bassins extérieurs de pré-grossissement couvrent 6 hectares. Les différents bâtiments couvrent près de 20 hectares.




Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 28 Juin 2016 à 17:35 | Lu 2358 fois

Tags : AQUACOLE, HAO






1.Posté par luc le 28/06/2016 18:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le tahiti mahana Beach ? Oui, non. Peut être, un nouveau comité de réflexion, permis pas prêt, bref c est quand vous voulez le "gouvernement" pour communiquer. Pour l instant même pas le bout d une pelle sur le terrain...????

2.Posté par CITRUS le 29/06/2016 08:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

J’ESPÈRE DU FOND DU CŒUR ,.......que dans 20 ou 30 ans
nous ne regretterons pas se choix , qui a ce jour est '''mirifique '''

3.Posté par TuladiBouffi le 29/06/2016 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'affaire est dans le sac alors ! Si le 3 ième permis n'est pas encore finalisé et que l'on a pas encore le résultat de l'étude d'impact, comment peut-on déjà sélectionner les candidats à une formation aquacole en Chine ? Pas très orthodoxe comme méthode. Le maire de Hao n'a même pas été invité à la conférence du promoteur chinois à la Présidence. Est-ce que la population de Hao, première concernée et déjà impactée par la pollution résiduelle des activités du CEP est partie prenante de cette opération ? La promesse de Fritch et Rohfritsch était d'agir avec prudence, mais que valent les promesses comparées à l'odeur du pognon !!!!

4.Posté par Lesly987 le 29/06/2016 15:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut penser que le projet se feras a Hao, alors prennez les jeunes bacheliers de Hao qui sont sans travail pour y aller!! Au lieu d''aller voir ailleur!!!

5.Posté par viniura le 30/06/2016 09:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une utopie de plus, que dis je une folie, nos politiciens o pardon, nos décideurs deviennent fous ! Ils ne seront pas là pour réparer les dégradations irréversibles de nos lagons et autres ! Au secours ; aux fous !

6.Posté par Faut pas pousser! le 30/06/2016 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui en Polynésie a vu la couleur du fric de cette société ? Ya que le pays qui paie, formation, route, aménagement du site...
Ah si, sans doute les différents ministres et PR qui n’arrêtent pas de se déplacer en Chine ont su bien profiter des pots de vins, putes hôtels et bouffe de luxe...

7.Posté par CITRUS le 30/06/2016 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE
il y a 6 mois en arrière je tenais les même propos
les chiens se sont laché ,j'ai pris une volée de bois vert
LA ,......ca met du miel sur mes plaie
j'ai discuté avec des résident de HAO,.......ils sont conscient
mais comme ils disent ,...ca donne du boulot a nos jeune

8.Posté par CITRUS le 30/06/2016 15:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

du boulot pour les jeunes ,....OUI , mais pas a n'importe qu'elle condition .
Même pour le boulot , nous en reparlerons, car perso je n'y crois pas non plus
et ce pour avoir VUE de mes yeux ,les chinois dans d'autre pays,ils y enméne en
général LEURS main d’œuvre .ou alors du boulot SOUS SOUS SOUS evalué
payé a coup de lance pierre

9.Posté par Droulet le 02/07/2016 02:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y aurait-il pas, par hasard encore de la radio activité sur Hao ?
Les politiques, les financiers, le gouvernement,les industriels répondent maiiiis nonnnnnnn, pas de problème.......
Et moi je dis, arrêtez de nous prendre pour des Chaplin......JAMAIS. cette région du monde ne sera décontaminée
De plus, les petits tetuani ne feront pas le poids contre ils industriels chinois, deux ans après ils seront virés et on verra arriver depuis Pékin des petits jeunes qui reprendront le

10.Posté par CITRUS le 02/07/2016 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

a part pour le nuc tu dit la même chose que moi
pour le nuc ,......BIEN SUR il y a eu ce que l'on appel
de la radio activée résiduel, qui avec le temps a était
délavée, MAINTENANT les auguste holdam barillot et CIE
devrais SÉRIEUSEMENT s'occuper de HAO , plutôt que de se la péter
et faire du nombrilisme

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Août 2018 - 18:17 Tous fin prêts pour la rentrée !

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués