Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Comment booster son activité grâce au Passeport Digital



Manihi Lefoc en compagnie du président de la CCISM, Stéphane Chin Loy, et du ministre en charge du numérique, Jean-Christophe Bouissou.
Manihi Lefoc en compagnie du président de la CCISM, Stéphane Chin Loy, et du ministre en charge du numérique, Jean-Christophe Bouissou.
PAPEETE, 14 février 2018 - Manihi Lefoc, gérante de la société Asae Conseil et créatrice du Village de l’alimentation et de l’innovation, a fait partie de la première session de formation pour obtenir le Passeport Digital. Ce parcours de formation et coaching, pris en charge à 80 % par le ministère en charge du numérique et la Chambre de commerce, d'Industrie des services et des métiers (CCISM), permet aux chefs d’entreprise de mieux gérer le digital dans leur activité.

Après avoir été enseignante puis conseillère auprès de différents ministères, Manihi Lefoc a ouvert Asae Conseil en août 2015. Passionnée par le sujet de l’alimentation, elle a organisé la première édition du Village de l’alimentation et de l’innovation (VAI) en avril 2017. Un succès auprès du public !

Aujourd’hui, elle prépare la deuxième édition du VAI pour l’année 2019 et travaille aussi auprès d’acteurs du secteur privé et public sur différents projets pour promouvoir une alimentation saine. Elle fait partie des 14 premiers diplômés de la formation Passeport Digital proposée par la CCISM, qui ont reçu leur attestation de stage des mains du ministre en charge du numérique, Jean-Christophe Bouissou, et du président de la CCISM, Stéphane Chin Loy, au début du mois de février.

"Le Passeport Digital est une sensibilisation et une formation, adaptée au niveau de chacun, sur les outils numériques au service des TPE et PME. Pour faciliter l'accès à ce parcours de formation et coaching, le ministère en charge du numérique et la CCISM prennent en charge 80% du coût. Un effort qui ramène le coût total du Passeport Digital, pour les ressortissants de la CCISM, à 25 000 Fcfp seulement", a expliqué le ministère dans un communiqué. A cette occasion, Jean-Christophe Bouissou a également rappelé l’importance qu’il attache à l’accompagnement des acteurs économiques polynésiens pour qu’ils réussissent leur virage digital, expliquant que les investissements du Pays dans ce domaine sont "colossaux".

Manihi Lefoc a souhaité obtenir son Passeport Digital afin de "découvrir comment les outils avaient évolué dans le monde digital" et comment cela pouvait lui servir dans son activité et dans les prestations qu’elle propose. "Je pense que le digital est important, de plus en plus de personnes travaillent avec le digital, font du e-marketing, valorisent leur activité grâce au digital. Des choses sont aussi plus simples avec le numérique. En tant qu’entrepreneur, il faut suivre cette évolution. On peut continuer à faire sans mais c’est mieux de faire avec !" Elle pense retravailler son site Internet : "je comprends mieux ce qu’il y a à faire et comment le faire", proposer plus d’activités interactives sur le prochain Village de l’alimentation et de l’innovation… Le Passeport Digital va donner un coup de boost à son activité. "Cette formation nous permet vraiment de voir où on en est, de mettre à jour nos connaissances et de prendre conscience qu’il y a énormément d’outils qui existent pour développer notre activité, sans forcément être obligé de dépenser des sommes très importantes. De plus en plus de gens sont connectés, c’est donc important d’être à la page et de voir comment on peut s’appuyer sur ces outils pour développer et faire avancer son activité".

La formation s'achève sur une matinée de propulsion où les différents dispositifs d’aide ou de prix qui existent sur le territoire pour développer son activité sont présentés. Le ministre en charge du numérique, Jean-Christophe Bouissou a rappelé que le Conseil des ministres avait défini les modalités de mise en œuvre du nouveau dispositif d’aide aux entreprises digitales, le DAD, qui propose, notamment, un accompagnement financier pour les entreprises souhaitant effectuer un virage digital. Il a souligné, à ce titre, que les porteurs de projet justifiant du stage Passeport Digital pourront bénéficier d’un bonus lors de la sélection des projets aidés. Raison de plus pour s’inscrire !

Passeport Digital, cap sur la croissance connectée !

Le Passeport Digital est une initiative conjointe du ministère en charge du numérique et de la CCISM de Polynésie pour aider les TPE et PME à réussir leur transition digitale et à mettre le cap sur la croissance connectée.
Un parcours de cinq journées de formation et de coaching, financé à 80% par le ministère et la CCISM, est proposé dans le cadre de cette formation. L’occasion pour les chefs d’entreprise non salariés et les patentés de comprendre et maîtriser ces nouveaux outils digitaux, simples et concrets, à moindre coût.
Une première demi-journée permet de présenter les opportunités du digital et de tester et confirmer le niveau des compétences numériques des stagiaires. La session comporte ensuite quatre modules d’une demi-journée de formation "tronc commun" et une journée de spécialisation. Dans le programme de la formation : Facebook et social business, site web et mobile-to-store, relation client omnicanal, contenus de qualité.
Parmi les spécialisations proposées : e-tourisme, e-commerce, web et mobile-to-store ou référencement et e-reputation. L’objectif du Passeport Digital est "d’aider les chefs d’entreprise à identifier leurs besoins, les conseiller dans la formalisation de leurs objectifs et la mise en œuvre d’un projet de digitalisation adapté à leur structure, les accompagner dans le déploiement de leur stratégie digitale, les conseiller et les aider à trouver les meilleures solutions de financement".
Le Passeport Digital fait partie du train de 70 mesures déclinées dans le plan d’actions gouvernemental en faveur du numérique, le Smart Polynesia (Axe 1-Action 10).
Ce dispositif s’adresse aux dirigeants non-salariés des TPE et PME de Polynésie française, ressortissants de la CCISM : chefs d’entreprise, créateurs ou repreneurs d’entreprise.

A savoir :
Les prochaines dates de sensibilisations pour découvrir le Passeport Digital suite à votre inscription en ligne sur le site de la CCISM :
Vendredi 23 février de 8h30 à 12h00
Mercredi 7 mars de 8h30 à 12h00


Infos : www.ccism.pf/la-ccism/se-developper/passeport-digital/5-jours-formation-coaching

Rédigé par CCISM le Mercredi 14 Février 2018 à 11:49 | Lu 1090 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 12:45 Un huis clos hilarant dans un ascenseur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués