Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Collecte et débrouillardise pour financer leurs concours HEC



Les 13 élèves qui espèrent intégrer une des prestigieuses écoles de commerce métropolitaine à la prochaine rentrée.
Les 13 élèves qui espèrent intégrer une des prestigieuses écoles de commerce métropolitaine à la prochaine rentrée.
PAPEETE, le 10 septembre 2018 - En juin 2019, les élèves de la prépa HEC de Papara devront partir en France pour passer leurs oraux. Ces brillants élèves, pour la plupart issus de familles modestes, ont ouvert une cagnotte en ligne visant à financer ce voyage. Ils ont besoin de 4 millions de francs.

Passer un concours en France quand on habite à Tahiti coûte très cher, et ça, les élèves de classe préparatoire l'ont bien compris. L'association des étudiants de la classe préparatoire aux grandes écoles de Papara (AECPGE Papara) a ouvert une cagnotte en ligne sur la plateforme Leetchi. L'objectif ? Récolter une partie des 3 978 000 francs nécessaires pour le voyage en métropole des 13 élèves de la promotion 2016-2018. Sont compris, les coûts d'inscription aux épreuves écrites, les frais de transports aériens et terrestres, l'hébergement, les repas et le droit de participer aux oraux.

Ces oraux viendront finaliser deux années de cours intensifs, où ces étudiants ont tout sacrifié pour un même objectif final : les grandes écoles de commerce métropolitaines.

UN TOUR DE FRANCE DES GRANDES ÉCOLES

Mais ce n'est pas si simple. Hokinaiki Nardi, vice-président de l'AECPGE nous explique que "passer ses oraux de prépa, c'est un peu comme faire un tour de France". En effet, les étudiants doivent passer des oraux dans plusieurs villes pour augmenter leurs chances de réussite… ce qui peut vite faire grimper les frais liés au transport.

Un voyage très coûteux donc, qui contraint certains étudiants issus de familles modestes à renoncer à leurs concours, faute de moyens financiers. En effet, 466 000 francs pour un élève non boursier et 206 000 francs pour un élève boursier, c'est la fortune exigée pour passer ses oraux, porte d'entrée ultime vers les grandes écoles. Et c'est sans compter les frais d'inscriptions de ces fameuses écoles, qui varient entre 8000 euros (960 000 francs) et 12 000 euros (1,44 million de francs) par année.

>>> "En 2015, parmi les neuf élèves en deuxième année, trois n'ont pas pu payer leur billet d'avion pour la métropole. Et pourtant, ils avaient toutes leurs chances pour réussir et accéder à une école de commerce." Extrait du flyer de l'AECPGE Papara.

L'association est en cours de négociation avec le syndicat des étudiants polynésiens (Avenir étudiant) pour éventuellement obtenir une aide financière du pays. En attendant, ils prévoient de nombreux évènements le long de l'année pour compléter les fonds récoltés sur la cagnotte en ligne et leurs boîtes à dons.

Liens utiles
Pour participer à la cagnotte: https://www.leetchi.com/c/aecpge-papara-prepa-hec-de-papara
Facebook de l'association: Association Prépa CPGE Papara

A venir

Des boîtes à dons ont déjà été mises en place par l'association.
Des boîtes à dons ont déjà été mises en place par l'association.
Les étudiants de la prépa de Papara ont plus d'un tour dans leur sac pour réunir les fonds nécessaires. De nombreux projets sont en préparation, avec notamment une manifestation lors de la journée internationale du hamburger au lycée Tuianu le Gayic le 11 octobre et une soirée étudiante au Helios le 21 décembre.


Rédigé par Olivia Cuneo le Lundi 10 Septembre 2018 à 15:40 | Lu 4534 fois






Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués