Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Cochonoo, la cagnotte en ligne qui sert à tout !



Jennifer Tchakouté, fondatrice de C Reva.
Jennifer Tchakouté, fondatrice de C Reva.
PAPEETE, le 18 janvier 2019 - Depuis quelques semaines, une cagnotte virtuelle polynésienne a été mise en ligne. Elle a été lancée par Jennifer Tchakouté, fondatrice de la plate forme de crowdfunding locale : C Reva. Cochonoo permet de lancer des appels aux dons pour des projets solidaires publics ou événements privés.

"Avec C Reva, des critères d’éligibilité existent. Tous les projets ne peuvent pas bénéficier de campagnes de crowdfunding. Nous avons dû refuser des demandes comme par exemple l’appel aux dons pour financer les études de Levy", regrette Jennifer Tchakouté qui a fondé la plateforme de crowdfunding C Reva. (Lire aussi notre article Levy, tétraplégique, souhaite devenir game designer.

En 2018, C Reva a remporté le prix de la start-up polynésienne dans le cadre du DigiContest. Elle a reçu 3 millions de Fcfp qui ont permis de financer le développement de Cochonoo, "la cagnotte qui sert à too !". Cette dernière a été officiellement lancée le 14 décembre 2018.

Rendre le concept accessible localement

Cochonoo s’adresse à tous ceux qui souhaitent "cadeaux communs, organiser des voyages collectifs ou bien ceux qui font des appels aux dons".

Contrairement à C Reva, elle accepte tout le monde, ne met pas en place de contreparties, ni de durée dans le temps. Jennifer Tchakouté nuance : "nous acceptons tout le monde après avoir vérifié l’identité de la personne bénéficiaire".

"Nous demandons également un certain nombre de documents aux donateurs qui dépassent les 2 500 euros (300 000 Fcfp) de dons par an. Nous devons respecter un certain nombre de règles dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent."

Pourquoi faire une cagnotte locale ? "Pour rendre le concept plus accessible aux personnes du territoire"¸ répond Jennifer Tchakouté. En effet les Polynésiens peuvent par exemple payer leurs dons en chèque en se déplaçant dans les locaux de la start-up où en envoyant leur chèque par la poste. Ce qui n’est pas possible avec les plateformes nationales et internationales, il faut une carte bancaire.

3 appels aux dons publics

Trois appels aux dons sont en ligne : Alfred le chat a besoin de soin, Un aquarium pour les enfants du CHPF et Un village pédagogique dédié à l’alimentation. De nombreuses cagnottes ont été ouvertes pour des événements privés comme des anniversaires ou des départs à la retraite. Eux ne sont pas visibles, ils restent confidentiels et accessibles par les seules personnes concernées directement.



Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 18 Janvier 2019 à 15:45 | Lu 2155 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 20 Novembre 2019 - 18:57 Après l'InterContinental, menace de grève générale

Mercredi 20 Novembre 2019 - 18:47 La grande récré pour les droits de l'enfant

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019