Tahiti Infos

Clash au Amuitahiraa : Nena poussé vers la sortie


Tahiti le 20 janvier 2022 - Tauhiti Nena a décidé de se présenter aux législatives non plus sur la troisième circonscription, mais sur la première circonscription, en lieu et place de Gaston Flosse. Une décision qui n'a pas plu au Vieux lion qui réunit son conseil politique vendredi soir pour valider ou pas l'exclusion de Tauhiti Nena. 
 
Selon nos informations, pour les prochaines législatives, Tauhiti Nena a finalement décidé de se porter candidat sur la première circonscription (Papeete, Pirae, Arue, Moorea, Tuamotu et Marquises) et non plus sur la troisième (Faa'a, Punaauia et les îles Sous-le-Vent) comme annoncé par le président du Amuitahiraa Gaston Flosse le 5 janvier dernier. Tauhiti Nena aurait, toujours selon nos informations, pris cette décision après que le Conseil d'État ait rejeté le pourvoi du Vieux lion dans l'affaire de la citerne de Erima le 12 janvier dernier. Décision qui a confirmé la décision de la cour d'appel de décembre 2020, soit deux ans de prison avec sursis, 10 millions de Fcfp d’amende et cinq ans d’éligibilité.

Exclusion de Tauhiti Nena du Amuitahiraa

Tauhiti Nena aurait annoncé sa décision la semaine dernière au président du Amuitahiraa Gaston Flosse. Une nouvelle qui n'a pas du tout été du goût du Vieux lion qui lui a expliqué que tout était déjà fait, que son remplaçant devait être choisi lors du congrès le 29 janvier prochain, et qu'il n'était surtout pas question qu'il y ait “deux candidats”. Gaston Flosse a tout fait pour dissuader son candidat en vain. Il a donc décidé de réunir le conseil politique vendredi en fin de journée pour, entre autres, valider l'exclusion de Tauhiti Nena.
 
Certains électeurs de la première circonscription soutiennent Tauhiti Nena et auraient d'ailleurs écrit un courrier dans ce sens. Pour eux, Gaston Flosse étant inéligible, il est “logique” que Tauhiti Nena se présente sur la première circonscription, pour être dans la continuation des dernières municipales. Certains pensent même que “c'était un jeu politique” de Gaston Flosse de se porter candidat sur la première circonscription, alors même qu'il savait qu'il allait être inéligible, pour “écarter de fait Tauhiti Nena”. D'autres membres soutiennent également que le président du Amuitahiraa est mécontent car il a l'intention de présenter la candidature de sa compagne Pascale Haiti, originaire des Marquises et donc de la première circonscription. Interrogé à ce sujet le 12 janvier dernier, Gaston Flosse avait tout simplement répondu : “Je préfère que ce soit le congrès qui choisisse”.

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Jeudi 20 Janvier 2022 à 19:56 | Lu 4988 fois