Tahiti Infos

Un(e) remplaçant(e) de Gaston Flosse aux législatives choisi(e) au congrès


Tahiti, le 12 janvier 2022 - C'est le congrès validant le changement de nom du Tahoera'a en Amuitahira'a le 29 janvier prochain qui choisira le, ou la, remplaçant(e) de Gaston Flosse pour les élections législatives.
 
Le président du Tahoera'a-Amuitahira'a, Gaston Flosse, a réagi mercredi à sa condamnation définitive et à son inéligibilité pour cinq ans dans l'affaire de la citerne d'Erima. Assurant que cette décision n'était “pas une surprise” et que l'inverse aurait été “un miracle”, l'ancien président a affirmé qu'il n'était “pas du tout abattu” par cette nouvelle décision de justice. “Au contraire, ces injustices incroyables me donnent de la force pour aller de l'avant, pour travailler. Je ferai tout pour que nous ayons les trois députés.”
 
Toute la question est donc de savoir qui va remplacer Gaston Flosse parmi les candidats du Amuitahira'a o te nuna'a maohi sur la première circonscription. “Je vais laisser le congrès décider”, a botté en touche le président du parti, refusant de commenter la rumeur du choix de sa compagne Pascale Haiti, elle-même originaire de l'archipel des Marquises situés sur la circonscription électorale. “Ce n'est pas possible. Je préfère que ce soit le congrès qui choisisse”, s'est défendu Gaston Flosse.
 
Un conseil politique extraordinaire a néanmoins été réuni au siège du parti orange à Papeete pour faire un “compte-rendu” de la décision du jour. Gaston Flosse a expliqué avoir vu son avocat, Me François Quinquis, dans la journée pour évoquer les détails de la décision. Il a indiqué que son avocat allait adresser une lettre au président de la cour d'appel pour lui demander le “relèvement” de cette peine d'inéligibilité. “C'est un droit, on prend ce droit”, a déclaré le Vieux lion, peu enclin tout de même à croire en ses chances de réussite avec cette ultime tentative… “C'est triste pour notre pays”, a soufflé en conclusion Gaston Flosse, avant d'ajouter : “Vivement la souveraineté.”
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Mercredi 12 Janvier 2022 à 20:19 | Lu 1718 fois