Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cinq mois de prison ferme pour le vol d'un sac à main



PAPEETE, le 04 juin 2018 - Un sans domicile fixe âgé de 30 ans a été condamné, à cinq mois de prison ferme, en comparution immédiate pour avoir volé un sac à main, samedi soir, dans une boite de nuit de Papeete.

C'est un homme de trente ans qui comparaissait lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Papeete. Le prévenu était jugé pour avoir volé un sac à main dans la nuit de samedi à dimanche dans une boite de nuit de Papeete. La victime avait fini par récupérer tous ses biens.

Les faits se sont déroulés dans la nuit de samedi à dimanche, dans une boite de nuit de Papeete. La victime qui fêtait son anniversaire avec des amis décide de se rendre dans une boite de nuit du centre-ville. Quand elle arrive dans l'établissement, elle laisse son sac à main jaune moutarde sur une banquette sous la surveillance d'un ami. Quelque temps plus tard, elle constate que son sac a disparu. Elle alerte immédiatement les vigiles qui se mettent à la recherche de l'objet volé.

Le sac à main sera rapidement retrouvé, mais sans l'argent liquide et les différentes cartes bleu. C'est un peu plus tard, que la victime repère un homme avec ses biens.

L'homme est interpellé par les vigiles puis remis à la police nationale. La victime quant à elle récupère l'ensemble de ses biens.

À la barre le trentenaire connaît la procédure. Il a déjà six condamnations à son actif et se trouve en récidive légale. Il risque jusqu'à trois ans de prison ferme.

L'homme est sans abris et dit être en train de remonter la pente. Il est en attente d'une formation. Pour se justifier, il indique à la barre qu'il avait passé la journée à fumer et à boire. "Ce n'était pas prévu", explique-t-il simplement. "Ce sont l'alcool et le paka qui m'ont fait agir comme ça" assure-t-il.

Le président du tribunal correctionnel lui rappelle qu'il est arrivé au bout de la chaine, après les travaux d'intérêt général, le sursis mis à l'épreuve, le suivi psychosocial, il est arrivé au bout de la chaine. "Est-ce que ce sont des efforts de façade? " l'interroge le magistrat. S'il est jugé pour des faits de vol, le prévenu devrait de nouveau comparaitre devant le tribunal correctionnel en octobre, cette fois-ci pour des faits d'agression sexuelle.
"je suis contraint de requérir de l'emprisonnement ferme", déclare le procureur de la République qui requiert 8 mois de prison ferme.
Le Tribunal quant à lui condamne le prévenu à 5 mois de prison ferme avec mandat de dépôt.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Lundi 4 Juin 2018 à 17:08 | Lu 951 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Septembre 2018 - 19:17 Angélo Frébault exclu du Tahoera'a Huiraatira

Lundi 24 Septembre 2018 - 18:30 Un cas de tuberculose au lycée Gauguin

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués