Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"Chroniques du Pacifique", un voyage en 18 étapes



TAHITI, le 7 septembre 2020 - Alexandre Juster, anthropologue et historien, spécialiste de l’Océanie, présente un nouvel ouvrage intitulé Chroniques du Pacifique. Cet ouvrage emmène le lecteur en voyage dans le temps et dans l’espace océanien.

Le dernier livre d’Alexandre Juster, anthropologue et historien, compte dix-huit chroniques. Ce sont autant d’étapes faites en Océanie à travers les siècles.

L’auteur a fait ses études supérieures à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco) à Paris. Il a obtenu une maîtrise en langues et cultures régionales, option langues et cultures océaniennes. Après dix ans passés en Polynésie française, au Vanuatu et en Nouvelle-Calédonie, il s’est installé en France où il travaille avec la presse et le cinéma en tant que conseiller historique.

Désacraliser le livre

Il est l’auteur de La Transgression verbale en Océanie paru chez L’Harmattan. Ensuite, L’histoire de la Polynésie française en 101 dates et La Mythologie tahitienne pour tous sont parus aux éditions de Moana. Cette maison d’édition est la sienne.

"Cela me permet avant tout de contrôler le prix de vente dans le Pacifique, pour éviter que le livre soit considéré comme un objet de luxe, un objet sacré." Il a signé plusieurs chroniques parues sur le site outremer360. Des chroniques qu’il vient de faire paraître dans l’ouvrage Chroniques du Pacifique paru lui aussi aux éditions de Moana.

Le lecteur, au fil des pages peut en savoir plus sur les classes sociales dans l’ancienne société tahitienne, le système matai, un concept pivot de la société samoane, le kaneka, musique calédonienne.

Pour Alexandre Juster, Polynésie, Mélanésie, Micronésie n’ont pas de raison pertinente d’exister ainsi. "Ce sont les Européens qui ont inventé de toutes pièces ces trois appellations permettant de découper l’Océanie géographiquement mais également, humainement et même, racialement." Aussi se permet-il de rassembler des situations, concepts, événements, marqueurs de l’ensemble de ces territoires dans un même ouvrage.

Il revient par l’exemple sur les premiers hommes à avoir découvert l’océan Pacifique, les navigateurs aborigènes, papous et austronésiens, les arii, les tītī et les manahune, le rāhui qui est en pleine renaissance, les essais nucléaires (pas moins de 322 expérimentations au total en Océanie, soit l’équivalent de 11 000 bombes d’Hiroshima).

Insolite et méconnu

Il a souhaité travailler sur des thématiques assez variées (de la botanique, linguistique, histoire, de la mémoire avec les guerres mondiales). De l'ancien, comme du contemporain, de l'insolite, comme le titre de matai donné à Édouard Fritch. "Cela permet d'ouvrir une porte sur des traits culturels plus complexes."

Pour chaque chronique, il a cherché le méconnu. "On pense souvent que la Bible est arrivée le 5 mars 1797, pourtant le premier crucifix fut planté au henua enana, "les Marquises", en 1595 ou encore à la Presqu'île en 1774". Il ajoute : "On est bien peu à avoir entendu parler que des soldats de Niue ont combattu en Europe pendant la Première Guerre Mondiale, et bien peu également à connaitre le destin de Kanak ou de Polynésiens qui ont péri dans les hôpitaux militaires sur la Côte d'Azur, entre Saint-Tropez et Nice."

À la fin de chacune de ses chroniques, il liste pour ceux qui souhaitent aller plus loin, un ensemble de références, des livres ou bien des articles.


Rédigé par Delphine Barrais le Lundi 7 Septembre 2020 à 08:58 | Lu 1141 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 20:58 Énième remous dans la succession Bruggmann

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus