Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Chili : nouvelle flambée de violences, deux morts en deux jours



Santiago du Chili, Chili | AFP | jeudi 30/01/2020 - Incendies, pillages, attaques contre des commissariats, deux manifestants tués dans des accidents : le Chili connaît une nouvelle poussée de violence, plus de trois mois après le début d'une crise sociale sans précédent. 

Un jeune homme de 22 ans est mort dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'il protestait sur une barricade dans la commune de San Ramon, dans la zone métropolitaine de Santiago. 
Il a "été renversé par un autobus de (la régie publique) Transantiago qui avait été volé peu avant par des manifestants encagoulés", a annoncé la police dans un communiqué. 
Le jeune homme, transporté à l'hôpital, a succombé à ses blessures. Dans le même temps, "d'autres manifestants s'en sont pris au jeune encagoulé" qui conduisait le bus, "le blessant grièvement", et ont mis le feu à l'autobus, selon la même source. 
Mardi, un supporteur d'un club de football avait été tué, renversé par un camion de police lors d'affrontements avec les forces de l'ordre à la suite d'un match du championnat national au stade Colo Colo, dans le sud de Santiago.
Depuis le début de la crise sociale le 18 octobre, des clubs de supporteurs ultras se sont joints aux manifestations, tandis que des chants contre le gouvernement sont régulièrement entonnés dans les stades. 
Mercredi soir, des supporteurs ont incendié des barricades près du stade pour protester contre la mort de leur camarade. 
Une station de métro, un local commercial et un camion de police ont été incendiés lors des violences qui se sont étendues à plusieurs communes du sud de la métropole. Trois supermarchés ont également été pillés et des édifices publics incendiés. 
Parallèlement, deux commissariats ont été attaqués dans d'autres zones de l'agglomération. 
Des troubles ont également été enregistrés à Valparaiso (centre) et Concepcion (sud). 
Cette nouvelle flambée de violence intervient alors que les troubles avaient baissé en intensité depuis plusieurs semaines, se limitant à des manifestations, parfois émaillées de violences, tous les vendredi dans le centre de la capitale. 
Une trentaine de personnes ont été tuées depuis le début de la crise, en majorité dans des incendies. Plusieurs milliers d'autres ont été blessées dans la répression des manifestations. 

le Jeudi 30 Janvier 2020 à 05:33 | Lu 727 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus