Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Ces tāvana qui refusent encore la loi sur les maires délégués



Tahiti, le 16 décembre 2020 - Après Taha'a, plusieurs maires ont refusé les décisions du tribunal administratif du 20 octobre dernier annulant les élections de maires délégués qui ne respectaient pas les nouvelles dispositions du code électoral. Les majorités de Taiarapu Est, Hitia'a o te ra et Tumara'a ont fait appel.
 
Le 20 octobre dernier, le tribunal administratif de Papeete avait annulé l'ensemble des élections de maires délégués qui ne respectaient pas la nouvelle mouture du code électoral. En effet, plusieurs majorités au conseil municipal n'avaient pas respecté la loi portée par la sénatrice Tapura en 2016 pour éviter l'élection de tāvana délégués issus d'une minorité dans les communes associées. Pour autant, les maires fautifs ne semblent toujours pas résolus à appliquer la loi, puisque nombre d'entre eux ont fait appel de la décision du tribunal administratif, malgré les précisions sans appel du code électoral et de la juridiction administrative… Si Tahiti Infos s'était déjà fait l'écho d'une vague d'appel dans les communes associées de Taha'a, pourtant à majorité Tapura, il faut ajouter à la liste les appels des maires de Taiarapu Est, Hitia'a o te ra et Tumara'a.
 
Dans le détail, à Taiarapu Est, c'est l'élue Béatrice Lucas qui aurait dû décrocher le siège de tāvana déléguée. À Hitia’a o te ra, un grand remue-ménage avait été ordonné dans les communes associées de Tiarei, Mahaena et Hitia’a où des listes d’opposition étaient arrivées en tête, respectivement conduites par Dauphin Domingo, Victor Tchoung et Alphonse Seminadame. Et à Raiatea, l’élection de la maire déléguée de Tehurui avait été annulée, dans la commune de Tumara'a. Léontine Ebera, colistière Tapura Amui et proche de Cyril Tetuanui avait été déchue au profit de Rino Opara. Un jeu de chaises musicales qui attendra donc les décisions de la cour d'appel.

Rappelons qu'à l’issue du dernier scrutin des municipales, nombreux sont les maires qui ne s'étaient pas résolus à suivre les dispositions de la loi de 2016 relative à l’élection des conseillers municipaux dans les communes associées de la Polynésie française. Le texte précisait que dans les communes associées, le maire délégué devait être choisi sur la liste arrivée en tête dans la section de commune concernée, même si cette liste n’est pas celle qui a gagné les élections sur l’ensemble de la commune.
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mercredi 16 Décembre 2020 à 19:55 | Lu 1625 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus