Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Campagne choc de Médecins du Monde contre les médicaments trop chers



Une campagne choc et une pétition contre les prix "révoltants" des médicaments pour soigner notamment le cancer et l'hépatite C, sont lancées lundi par Médecins du Monde (MdM) qui appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de permettre l'accès de tous aux traitements.

Ces prix "exorbitants mettent en danger le système de santé et on a déjà assisté au rationnement du traitement efficace de l'hépatite C pour la première fois de notre histoire", souligne Olivier Maguet, responsable à MdM de cette campagne.

"Malheureusement cette tendance à l'inflation des prix ne fait qu'augmenter et la Sécurité sociale peut de moins en moins payer" ajoute-t-il en évoquant les nouveaux traitements du cancer (immunothérapie...), alors que  400.000 nouveaux cas de cette maladie sont observés chaque année.

Des "prix qui ne sont pas justifiés" selon l'ONG qui dénonce les "marges colossales et révoltantes" des laboratoires pharmaceutiques dans sa campagne conçue par l'agence DDB Paris.

Elle se décline en douze affiches axée sur la rentabilité des maladies : "Avec l’immobilier et le pétrole, quel est l’un des marchés les plus rentables ? La maladie" et "1 milliard d’euros de bénéfice, l’hépatite C on en vit très bien". Autre exemple : "Le mélanome c’est quoi exactement ? C’est 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires". La pétition adressée à Marisol Touraine, ministre de la Santé pour faire baisser le prix des médicaments est accessible en ligne (www.leprixdelavie.com). 

La campagne d'affichage urbain (métro, abribus, ...) a été refusée par l’ensemble des réseaux d’afficheurs en raison d'un risque de réactions négatives de la part de l'industrie pharmaceutique, affirme le Dr Maguet. Les 1.200 bénévoles de l'ONG feront donc un "affichage sauvage" de la campagne par ailleurs diffusée via le web et les réseaux sociaux et dans les grands quotidiens nationaux.

Le Solvadi (le sofosbuvir du laboratoire américain Gilead), premier des antiviraux efficaces contre l’hépatite C, a été un révélateur. Le traitement de 3 mois est vendu 41.000 € (hors rabais) par patient alors qu’il coûterait moins de 100 euros à produire, selon les travaux du chercheur Andrew Hill de l'Université de Liverpool, souligne MdM.

Un rapport sénatorial américain de 2015 sur ce médicament a mis en évidence "la  logique de maximisation du profit" à l'oeuvre dans tout le secteur comme avec les nouveaux médicaments contre le cancer, relève M. Maguet.

Les autorités chargées de réguler le marché des médicaments - qui dépendent de l'Etat - ne jouent plus leur rôle et s'alignent trop souvent sur les prix avancés par les laboratoires, déplore le Dr Françoise Sivignon, présidente de MdM.

De son côté, le Leem (industrie pharmaceutique) "réagit avec la plus grande fermeté aux propos caricaturaux et outranciers tenus par Médecins du Monde". "Le prix de ces médicaments est fixé par le Comité économique des produits de santé (organisme dépendant de l'Etat, ndlr) à l’issue de négociations avec les industriels" rappelle-t-il.

avec AFP


Rédigé par RB le Lundi 13 Juin 2016 à 05:11 | Lu 430 fois






1.Posté par Roro LEBO le 13/06/2016 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lebororo
Certains médicaments en Australie pas remboursés si plus de $30.00
ils les chargent à $30.25 ☺☺☺ Vive le fric...

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies