Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Cambriolages : « dissuader, renseigner et interpeller »



PAPEETE, le 18 juin 2018 - Pour faire face au fléau que représente les cambriolages, les gendarmes renforcent leur vigilance et effectuent des surveillances quotidiennes notamment dans les lotissements de la côte ouest. Nous nous sommes entretenus avec le commandant de la compagnie de gendarmerie des îles sous le vent, Frédéric Brachet, qui en appelle également à la vigilance des résidents.

En quoi consiste ces opérations ?

"Dans la cadre classique du travail d’une unité de gendarmerie territoriale, nous effectuons des opérations quotidiennes et l’on rajoute, 1 à 2 fois par semaine en changeant les jours et les créneaux horaires, des opérations d’envergure avec une vingtaine de gendarmes et des appuis spécifiques comme des éléments d’observation, des véhicules banalisés et des unités très visibles."

Ces opérations ont principalement lieu sur les lotissements de la côte ouest ?

"Nous sommes attentifs à l’ensemble du territoire mais, en terme géographique, nous ciblons effectivement les lotissements à forte valeur ajoutée vers les hauts de Faa’a, Punaauia, sur les bords de plage de Paea et Punaauia où l’on a constaté des vols. Nous souhaitons mettre un coup d’arrêt aux cambriolages. Nous nous appuyons sur les effectifs de la gendarmerie mais aussi sur le contact que l’on établit avec les gens."

Quels messages souhaitez-vous faire passer auprès de la population ?

« Nous voyons souvent les portails et les fenêtres ouverts avec les résidents qui se trouvent devant les maisons. Il n’est pas question de répandre une atmosphère anxiogène mais le bonheur n’exclut pas l’attention quotidienne. Nous souhaitons seulement rappeler qu’un ou deux actes simples - fermer une porte ou une fenêtre - peuvent potentiellement prévenir les petits désagréments quotidiens pour les victimes de vol. »

Nous l’avons constaté jeudi dernier, les gens n’ont pas toujours le réflexe de vous appeler ?

« Les gens ont une bonne attitude en termes de prévention mais ils tendent à joindre les sociétés de surveillance, de gardiennage. Ce sont de bons réflexes mais il faut les doubler d’un appel au 17 de manière à ce que l’on puisse intervenir rapidement et venir recueillir les premiers éléments et, au mieux, d’interpeller en flagrance. »


Rédigé par Garance Colbert le Lundi 18 Juin 2018 à 07:31 | Lu 2493 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 18 Septembre 2018 - 10:35 Kelly Asin est le nouveau président du CESC

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués