Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



"C'est décidé, j'agis ; mais, suis-je trop vieux pour rester jeune?" par Frédéric Précloux, chiropracteur à Papeete



Photo d'illustration
Photo d'illustration
Par Frédéric PRÉCLOUX, D.C.(Doctor of Chiropractic) Chiropracteur diplômé de Los Angeles (1986)

Même si vous considérez que vous ne vous êtes jamais vraiment occupé de votre corps ou de votre santé, il est toujours temps de redresser le tir pour devenir le scénariste de votre santé, et l’acteur principal du film de votre vie…

- C’est décidé j’agis, mentalement ma décision est prise ; je suis prêt !
- J’ai retrouvé le moral et la volonté que j’avais dans mes jeunes années, l’énergie suivra.
- J’ai orienté mon programme d’activités physiques en fonction de mes envies, dans le but d’obtenir le corps athlétique, et le visage qui respire la santé que je désire plus que tout.
- J’ai décidé que j’allais m’accorder de la récupération à profusion.
- Je suis convaincu que je ne dois plus manger pour satisfaire mon égo, mais pour nourrir mes cellules, afin d’atteindre le but que je me suis fixé.
- Je choisis de m’entourer de personnes positives qui me seront d’un précieux soutien.

Pour autant, mon corps est-il prêt à supporter toutes les modifications que mon esprit a décrété, et qu’il s’apprête à instaurer de sa voix dominante ?

Vous allez remettre en fonction un corps qui tournait jusqu’à présent au ralenti…
Vu « l’état de délabrement initial », soyez prudent et vigilant, car sinon vous risqueriez :
- Courbatures musculaires, douleurs articulaires de réadaptation, foulures, entorses, tendinites, déséquilibres du bassin dus à des efforts asymétriques, douleurs à la nuque, dans le milieu du dos et enfin le symptôme le plus terrifiant pour la plupart : la lombalgie, voire la lombosciatalgie. Chacun de ces symptômes est une possible épée de Damoclès, pour celui qui choisi de reforger son corps, avant qu’il ne soit trop tard !
C’est pourquoi, si votre condition physique vous semble au raz des pâquerettes, sachez vous en souvenir à chaque entrainement, afin d’éviter absolument les blessures inutiles. Vous avez décidé de rajeunir, pas de vous estropier…

Pour faire court, après 15 jours de nouvelles activités physiques, non seulement j’ai constamment faim, mais en plus je ne vois aucun résultat visible ni dans le miroir, ni sur la balance, et pour couronner le tout, je me sens « cassé de partout », comme l’image que j’ai d’une petite mamie de 90 ans ! Ça ne va pas fort, ce n’est pas ce que j’espérais de cette cure de remise en forme, et je ne me sens vraiment pas d’attaque pour participer à mon cours de demain…

Que dois-je faire ? Tout seul, je me sens totalement désarmé ! Je n’ai vraiment pas une compréhension suffisante de mon corps pour savoir comment réagir. Néanmoins, mon corps me paraît en pièces détachées, et je ressens pour lui comme le besoin d’un mécanicien spécialisé dans ma problématique. Il aurait des gestes doux et précis, ainsi que des conseils avisés me permettant de me remettre sur selle en toute confiance, et avec toute la certitude qui me fait actuellement défaut.

En pratiquant une nouvelle activité physique soutenue, vous allez faire bouger vos muscles et articulations de façon différente à droite et à gauche. En effet, l’origine des problèmes sportifs sont bien souvent une perte de symétrie, qu’elle soit articulaire ou bien musculaire. C’est cette asymétrie qui s’avère la cause de nos douleurs.
En réalité, il peut survenir qu’à la suite d’un effort soutenu ou violent, notre tableau de bord interne nous alerte en allumant de rouge le témoin nécessaire qu’est la douleur. Toute personne qui se trouve à l’écoute de son corps et s’interroge, réalisera qu’il est sans doute préférable de rétablir l’ordre articulaire ainsi que l’équilibre musculaire, plutôt que de se contenter de prendre des drogues antidouleurs.

Si vous ressentez une limitation de mouvement au niveau d’une articulation qui ne se résorbe pas d’elle même, c’est que le blocage est installé, et qu’il pourrait réduire de façon définitive vos mouvements : C’est l’arthrose qui réduit la mobilité et la longévité des êtres humains. C’est pourquoi, il est souhaitable de faire analyser l’ensemble de votre appareil locomoteur par un spécialiste. Il est probable que vous ayez alors besoin de l’assistance d’un professionnel du réglage du parallélisme articulaire, qui maitrise par ailleurs la traumatologie sportive. Car, il va de soi que vous méritez l’excellence pour continuer de progresser, avec la sérénité et la sagesse qui vous caractérisent désormais.

En général, les êtres vivants sont amenés à s’adapter sous l’effet de circonstances variées, en modifiant leurs habitudes. L’activité sportive représente un comportement exclusivement dédié aux êtres humains, tout comme le raisonnement intellectuel, la volonté de rire, ou l’érotisation de la sexualité. Les femmes et les hommes peuvent décider d’une modification corporelle ou intellectuelle, pour répondre à de nouveaux idéaux, que ce soient des envies de beauté, de puissance, de connaissance, de rire, de possession sexuelle, ou encore de santé.

Mais, ce qui caractérise le plus les êtres humains, c’est leur admirable capacité d’adaptation. La plasticité de notre enveloppe corporelle représente une source réelle d’ébahissement. Car, n’oubliez pas, c’est vous qui décidez de votre alimentation, de chacune de vos activités. Tout cela au final, a une influence décisive sur votre apparence, votre santé, et le choix de votre vie. Ce qui importe dans votre vie crée votre réalité. Si vous ne prenez aucune décision vous concernant, alors un programme unique et sans entracte vous sera imposé. Or, vous n’êtes pas sans savoir que les choix imposés déçoivent souvent ! C’est exactement comme pour un jardin : Si vous ne vous en occupez pas, les mauvaises herbes et la sècheresse prendront le pas sur votre terrain, et par voie de conséquence sur votre vie. Pourtant, l’homme est le seul animal censé être dans la recherche du développement personnel. Pensez vous vraiment que vous êtes trop vieux pour rester jeune ? Vous avez les cartes en main, allez-y, prouvez que vous saurez en faire quelque chose dont vous serez fier…

Prochain chapitre : Toute douleur en chasse une autre.
PS : vos collègues, susceptibles également d’apprécier les informations qu’il contient. Tel : 42 23 30 – Website : chiropratiquedoucetahiti.pf

Rédigé par Frédéric PRECLOUX le Mardi 15 Avril 2014 à 09:35 | Lu 1145 fois

Tags : Précloux






1.Posté par rere le 16/04/2014 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

hahaha, Tu commences et tu n'en finis pas, ça ne te guéri pas çà te rend dépendant à 6000 F la séance, ça use plus tes os

Signaler un abus

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies