Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Budget: Marcel Tuihani : "le principe de l'amendement est acquis"



PAPEETE, le 16 septembre 2015- Lundi soir sur le plateau de Polynésie 1ère Edouard Fritch annonçait qu'un "budget amendé serait dénaturé". La réaction de Marcel Tuihani est claire : "le principe de l'amendement est un acquis."

Marcel Tuihani: "C'est une déclaration qui ne correspond pas au fonctionnement des institutions de notre Pays. Il suffit de faire la comparaison avec ce qui se passe à l'assemblée nationale. Lorsque le budget de la France est examiné par les parlementaires français, je défie quiconque de me démontrer que les parlementaires n'interviennent pas avec des amendements pour modifier le budget présenté par le gouvernement central. Pourquoi en France, le principe de l'amendement est acquis et respecté par la plus haute autorité du gouvernement, c'est-à-dire le président de la République, alors que chez nous, le Président de la Polynésie française considère que les élus de l'assemblée, élus par le peuple n'ont pas le droit à cette initiative ? Un droit qui est prévu par le statut d'autonomie. Ce sont des propos qui m'interpellent et me font croire que nous ne nous inscrivons pas dans le fonctionnement normal de nos institutions. "

Comment abordez-vous ces deux mois et demi de session budgétaire?

Marcel Tuihani : Nous n'avons reçu aucun élément sur le budget 2016, mais c'est normal, c'est dans le calendrier habituel. Mais la situation actuelle présente un contexte différent parce que, hormis la présentation du budget annuel du gouvernement, il est aussi évoqué d'autres dossiers essentiels, comme la réforme de la PSG (protection sociale généralisée) qui auront des impacts sur le budget de la Polynésie française. Donc, j'ose espérer que le gouvernement sera dans une démarche de présentation, d'explication, laissant le temps nécessaire aux élus pour soutenir les propositions du gouvernement ou, le cas échéant, avec des projets d'amendements.

Ce budget, ce sera un bras de fer?

Marcel Tuihani : A partir du moment où l'on s'inscrit dans une logique d'explication, nous ne serons pas dans un contexte de bras de fer. Il est évident que lorsque les explications ne sont pas pertinentes et que les élus considèrent que ce qui est proposé ne correspond pas à l'intérêt général de la population, il appartiendra aux élus de l'assemblée d'apporter des modifications. Nous avons besoin d'obtenir toutes les informations indispensables pour la parfaite compréhension des éléments budgétaires. D'autant que le budget pourrait présenter des mesures à caractère fiscal. N'oublions pas que la réforme de la PSG apportera certainement son lot de mesures fiscales. De quelle nature ? Nous attendons de prendre connaissance des éléments de cette réforme"



Rédigé par Propos recueillis par Mireille Loubet le Mercredi 16 Septembre 2015 à 14:27 | Lu 1292 fois






1.Posté par Mata le 16/09/2015 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcel'laissez chanter les rossignols du tapura...il y a beaucoup de monde avec vous et les grossièretés du ''président '' Fritch ''seront ridicules dans quelques semaines

2.Posté par emere cunning le 16/09/2015 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Incroyable ! Et ce sont eux qui nous parlent de dictature ! Il serait temps que notre peretiteni Fritch retrouve un peu de hauteur. 'Ua haere te'ote'o ino roa e tena mau mo'o taehae i piha'i iho e patiatia noa mai ra. A parau atu haavaravara, no 'oe noa Tereori te ro'o 'ino e te 'ati i muri iho.

3.Posté par Mathius le 16/09/2015 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le jour ou Gaston Flosse président de la Polynésie française a perdue ses droit civiques, l'assemblée territoriale aurait du être dissoute. Quoique viennent nous dirent les politiques ls ont perdu toute crédibilité .
Que l'assemblée soit dissoute car les élus du tahoeeraa ont menti à leurs électeurs en soutenant un mafieux.
D'ailleurs le fait que l'upld n'ait pas demandé cette dissolution démontre bien leur complicité au système politique mafieux.

4.Posté par tuterai 58 le 16/09/2015 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mata J'ai l'impression que tu es le seul a le soutenir,de grossieretes venant du president tu es bien le seul a en avoir entendus,serais tu notre nouvelle jeanne d'arc polynesien?Il est vrai que les amendements font partie des institutions mais les utiliser a outrance (je suis sur et certain que se sera le cas) peut etre negatif pour le texte en question.

5.Posté par LEPETANT le 17/09/2015 04:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un nouveau surnom commence à apparaître pour Tuihani : "la voix de son maître".

6.Posté par Fiuroa le 17/09/2015 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de nuls! je parle des flossiens!
Quand allez vous laisser ce gouvernement travailler en pais pour le bien être de tous?

7.Posté par Michel le 17/09/2015 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mata : merci pour ton commentaire très fin de la situation politique locale. Rossignols ? Grossièretés ? Peux-tu t'expliquer ?

8.Posté par MUSUMUSU le 17/09/2015 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les chiens aboient, la caravane passe...

9.Posté par HIRO le 17/09/2015 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TUIHANI confond le verbe pouvoir et devoir. Ce n'est pas parce qu'on peut amender qu'on doit amender.
Mais tout cela, comme il le dit si bien, "s'inscrit dans le cadre normal du fonctionnement" ... antI-FRITCH du Tahoeraa.

10.Posté par lune le 17/09/2015 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Retournons aux urnes, beaucoup vont pleurer et ils le savent très bien.

11.Posté par ping-pong le 18/09/2015 01:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aux urnes, si t'as des burnes !!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance