Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Beach soccer - Focus Heimanu Taiarui : Le pêcheur s'est installé en Suisse


Elu meilleur joueur de la Coupe du monde de beach soccer en 2015, Heimanu Taiarui a joué depuis pour diverses équipes européennes. Pêcheur de métier, il a désormais franchi un nouveau cap en décidant de s'installer en Suisse avec sa petite famille, profitant d'une nouvelle opportunité professionnelle. Il a bien voulu nous accorder une interview exclusive.


Heimanu Taiarui et sa petite famille en Suisse
Heimanu Taiarui et sa petite famille en Suisse
Les Tikitoa ont remporté le Trophée de la meilleure équipe masculine lors des Trophées du sport 2018, principalement grâce à leur titre de vice-champion du monde de beach soccer, acquis courant 2017. Depuis 2011, Heimanu Taiarui va tous les ans en Suisse, en Europe, recruté par plusieurs clubs européens en Espagne, au Portugal ou en Suisse.
 
Il a franchi un pas supplémentaire ces derniers mois en obtenant un travail, en prenant un appartement et en faisant venir ses enfants, désormais scolarisés en Suisse. En parallèle de son travail, le programme est chargé : Euro Winners Cup avec le Sporting Lisbonne, nouveau contrat avec une équipe suisse et retrouvailles avec les Tikitoa cet été. Interview exclusive d’un de nos meilleurs athlètes à l’international. SB

Heimanu a été recruté par divers clubs européens depuis 2015
Heimanu a été recruté par divers clubs européens depuis 2015
Parole à Heimanu Taiarui :
 
Qu’as-tu fait après la Coupe du monde 2017 ?
 
« Après deux semaines à Tahiti, je suis allé participer au « North Américan Sand Soccer Championship » avec l’équipe de Barcelone, on a gagné le tournoi là-bas. J’ai également terminé meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi. Je suis parti ensuite jouer l’Euro Winners Cup avec le Sporting Club Portugal à Nazaré. J’ai été demandé ensuite par les Sable Dancers de Bern avec qui j’ai joué toute la Ligue Suisse. On a perdu en demi finale mais j’ai terminé meilleur joueur de la Ligue. »
 
« En août 2017, je me suis inscrit en foot à 11 pour garder la forme. J’ai demandé à mon ancien président de club s’il n’avait pas un travail dans une de ses deux entreprises, il a accepté parce qu’il m’aimait bien, je suis donc devenu soudeur. Je fais aussi un peu de Muay Thaï à côté pour garder la forme. Je continue à m’entrainer en beach soccer avec l’équipe nationale suisse, en indoor. »
 
Tu as pu faire venir tes enfants ?
 
« J’ai pu économiser pour trouver un appartement, une voiture. Quand j’ai été prêt, stable, j’ai fait venir mes deux fils Keavai et Teva qui sont tous deux mordus de football. A 14 ans, j’étais allé en France avec la sélection faire un tournoi à Clairefontaine, certains clubs voulaient me retenir comme Bordeaux ou Nantes. Je n’avais tenu qu’une semaine, à cause du manque des parents, de la famille. »
 
« En étant près d’eux, je vais tenter de les faire évoluer dans de grands clubs européens. Ca n’a pas été facile puisque je les ai fait venir en plein hiver. Je les ai emmenés skier pour leur faire oublier le froid. Les trois premiers jours d’école ont été difficiles, ensuite ça a été, ils se sont fait de nouveaux amis, j’espère que ça va continuer comme ça. »

Heimanu est devenu un globe trotter polyglotte
Heimanu est devenu un globe trotter polyglotte
Comment as-tu pu arriver jusque là ?
 
« J’ai évolué professionnellement grâce au beach soccer, grâce à Teva Zaveroni qui m’a permis d’intégrer les Tikitoa, grâce à Naea Bennett pour l’exemple, grâce à Reynald Temarii à qui je dois beaucoup. Mais le plus grand, c’est Angelo Schirinzi. C’est grâce à lui que j’ai connu la Suisse, chaque année, depuis sept ans, il nous demandait de revenir jouer dans son club. »
 
Tahiti, la pêche, ne te manquent pas ?
 
« Pour la pêche, j’en ai bien profité quand je suis rentré en décembre. C’était trop court mais j’ai choisi de faire ma nouvelle vie ici, en Suisse. C’est sûr que ça me manque beaucoup mais j’ai toujours les vacances pour rentrer, pêcher, voir la famille. Grâce aux réseaux sociaux, la distance se fait moins sentir. Tout me manque, ma famille, mes amis, mes chiens, les Tikitoa mais c’est comme ça. Ici on se porte bien. Merci à tous. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB / FTF le Jeudi 1 Mars 2018 à 15:18 | Lu 12896 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti