Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Avril 2018 dans le rétro : 1er tour des territoriales et décès de Ronald Terorotua



Chers lectrices, chers lecteurs,
Avant de se lancer vers une nouvelle année, Tahiti Infos profite de la trêve des confiseurs pour faire le point sur celle qui vient de s’écouler. Posons nous quelques jours sur les événements qui ont marqué notre quotidien durant cette année 2018.
La Polynésie française a été marquée notamment en avril par le premier tour des élections territoriales et le décès du syndicaliste Ronald Terorotua.

13 avril: Kaitiaki Tagaloa, un groupement néo-zélandais et samoan pour le Village tahitien

Avril 2018 dans le rétro : 1er tour des territoriales et décès de Ronald Terorotua
Kaitiaki Tagaloa a remporté l'appel d'offres pour la réalisation de la première partie du Village tahitien. Ce groupement est composé d'investisseurs néo-zélandais et saomans, dont l'ancien président du Parti Māori Tukoroirangi Morgan et l'homme d'affaires Frédérick Grey, qui possède déjà des hôtels au fenua.

Le comité de pilotage du Village tahitien a présenté le 13 avril le lauréat de l'appel d'offres pour la première partie du Village tahitien. Il s'agit de Kaitiaki Tagaloa. Ce groupement réunit Kaitiaki property, Iwi international (Nouvelle-Zélande) et le groupe Grey (Samoa). Kaitiaki Property, dirigée par Bryan Perring et Baden Turley, gère des projets immobiliers de bout en bout. La société Iwi international est dirigée notamment par l'ancien président du Parti Māori de Nouvelle-Zélande Tukoroirangi Morgan.
Le groupe dirigé par Frédérick Grey est déjà un acteur important du tourisme polynésien. Il possède en effet cinq hôtels : le Tahiti Ia Ora Beach Resort (ancien Méridien Tahiti), le Manava Moorea, le Ia Ora de Moorea, le Sofitel Marara et le Sofitel Private Island de Bora Bora.
"La solidité financière de ce groupement " a été un atout décisif pour ce groupement, avait alors relevé le vice-président Teva Rohfritsch.
En mars dernier, le porte-parole du gouvernement avait précisé que deux investisseurs de la zone pacifique avaient déposé leur candidature. Le groupe thaïlandais Dusit, qui possède 29 hotels dans 18 pays, n'a pas su convaincre le gouvernement.
L’appel à projets en vue de la réalisation du Village Tahitien avait été publié le 24 novembre dernier, par l’établissement public Tahiti Nui Aménagement de Développement (TNAD). Cette consultation publique concernait pour le moment la conception de quatre hôtels et deux résidences en condominium, soit six des 16 lots que compte ce projet de complexe.
En raison du contexte électoral, le comité de pilotage du village tahitien a décidé de repousser la signature de ce protocole d'engagement, qui est finalement intervenue en août. "Le gouvernement a demandé au jury s'il acceptait après désignation des lauréats de suspendre la procédure de manière à ce que l'honneur et la responsabilité de contractualiser avec le lauréat incombe au gouvernement issu des urnes", a souligné Teva Rohfritsch. "Il nous semble important que le prochain gouvernement, quel qu'il soit, ait le choix de pouvoir travailler avec un groupement sérieux, responsable qui a les dispositions financières pour réaliser ce projet et que ce soit lui qui engagera la période de contractualisation dès lors que la période de négociation finale des 200 jours sera terminée."
A l'issue de la désignation du lauréat, Tukoroirangi Morgan de Iwi International, ancien président du Parti Māori de Nouvelle-Zélande, a mis en avant : "Cet investissement représente bien plus qu'un investissement commercial. Il s'agit de nous réunir à nouveau en tant que famille maohi, maori et amoa (samoan, NDLR). Nous allons investir 700 millions de dollars US dans ce projet."
Ce groupement souhaite proposer "des nouveaux produits", qui couvre des clients des "plus âgés au plus jeunes" en faisant venir les chaînes W Hotels (Starwood Hotels & Resorts), Moxy Hotels (Moxy Hotels est une marque de Marriott International qui met en avant le concept du select-service pour offrir aux hôtes uniquement ce qu’ils désirent, pas ce dont ils n’ont pas besoin).

27 avril : L’agresseur de Mateia Hiquily condamné à 9 mois de prison ferme

"J’ai dû annuler plusieurs projets professionnels. Je ne m’étais jamais arrêté aussi longtemps", avait confié Mateia Hiquily à la sortie du tribunal.
"J’ai dû annuler plusieurs projets professionnels. Je ne m’étais jamais arrêté aussi longtemps", avait confié Mateia Hiquily à la sortie du tribunal.
Le surfeur Mateia Hiquily a été agressé le 31 mars dans un établissement ville de Papeete. Il avait été pris à parti par un individu éméché qui lui avait porté plusieurs coups au visage, provoquant une double fracture de la mâchoire. Son agresseur a été condamné à 9 mois de prison ferme assortis d’un mandat de dépôt.

Le 31 mars dernier, Mateia Hiquily était avec des amis dans un bar de Papeete. Alors qu’il commandait un verre, le jeune surfeur professionnel a été violemment agressé par un individu. Il a ainsi été victime d’une double fracture de la mâchoire.
Los de l'audience au tribunal, le 27 avril, le juge unique a tenté de comprendre quelle était la cause de ce déchaînement de violence : « monsieur, les témoins disent que vous avez porté plusieurs coups au visage de la victime. Alors, dites-nous, quel était le problème ? ». Le prévenu explique : « je voulais aller commander un verre, il ne voulait pas me laisser passer alors que je lui ai demandé gentiment. Je l’ai agressé car il ne voulait pas être gentil, il voulait être méchant. » Le magistrat semble perplexe, « vous vous énervez souvent ? », « que quand je bois trop. » Le tribunal interroge ensuite le jeune homme sur ses perspectives d’avenir. Il explique qu’il veut être agent de sécurité. Le juge unique s’étonne légèrement : « Vous voulez assurer la sécurité des autres ? Il va falloir commencer par ne pas les taper, ça me semble compromis ! »
Le conseil de Mateia Hiquily a évoqué un prévenu au « profil inquiétant qui a du mal à vivre et à se comporter avec les autres. Ce soir-là, il y a eu une surdose de testostérone et d’alcool qu’il n’a pas su gérer. » L’avocat a ensuite abordé la situation de son client : « le fait de ne pas pouvoir aller dans l’eau salée pendant 60 jours, c’est une catastrophe pour mon client ! »
Avant de requérir 18 mois de prison dont 6 avec sursis, le procureur de la République a qualifié le prévenu de « sociopathe », « ce jeune homme est un véritable danger public qui est intolérant à la frustration. Il rejette la faute sur la victime qui a osé ne pas le laisser passer alors qu’il voulait commander un verre. Je crois qu’il n’a pas conscience des propos qu’il tient dans cette enceinte. »
Pour sa défense, le conseil du prévenu s’est référé au parcours du jeune homme qui possède certaines qualifications : « Il n’est pas perdu, il a des compétences mais il doit régler son problème caractérisé d’alcool et de violence. »
Le tribunal a finalement condamné le prévenu à 18 mois de prison dont 9 avec sursis, obligations de soins, de travail et d’indemnisation.

Le 6 avril : le syndicaliste Ronald Terorotua est décédé

Ronald Terorotua était encore aux côtés des syndicalistes en mars dernier lors de mouvement contre la réforme des retraites.
Ronald Terorotua était encore aux côtés des syndicalistes en mars dernier lors de mouvement contre la réforme des retraites.
Le syndicaliste Ronald Terorotua est décédé le 6 avril des suites d’une longue maladie. Le fondateur de la confédération O oe to oe rima était l’une des figures marquantes du syndicalisme polynésien.
texte
Ronald Terorotua est mort le 6 avril des suites d’un cancer. Syndicaliste engagé, il avait créé le syndicat O oe to oe rima en 1996, et en avait été le secrétaire général jusqu'en 2011, pour en devenir ensuite président d'honneur.
Le syndicaliste, reconnaissable à sa longue barbe, s’était présenté aux élections en 2004 sur les listes de l'UPLD. Il avait été représentant à l'assemblée jusqu'en 2008.
Malgré sa maladie, il menait encore en mars son combat syndicaliste contre la réforme des retraites.

22 avril : Le Tapura en tête du 1er tour des territoriales

Avril 2018 dans le rétro : 1er tour des territoriales et décès de Ronald Terorotua
Les listes Tapura Huira'atira, Tavini Huira'atira et Tahoeraa Huira'atira ont chacune obtenu plus de 12,5 % des suffrages exprimés au premier tour des élections territoriales le 22 avril dernier.

La participation a été de 61,51% sur 206 670 électeurs inscrits au premier tour des élections territoriales. Le Tapura Huira'atira est arrivé en tête avec 43,04% des suffrages (53 795 voix), devant le Tahoera'a Huira'atira (29,41%, soit 36 754 voix) et le Tavini Huiraatira (20,71%, soit 25 891 voix). Les trois autres listes ont recueilli moins de 5% des suffrages. Te Ora Api no Porinetia a obtenu 3,69% des suffrages exprimés (4 605 voix), devant E Reo Manahune qui a rassemblé 2% des suffrages (2 503 voix) et Dignité Bonheur, qui a obtenu 1,15% des suffrages (1 441 voix);
Aucune liste n’ayant obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, un second tour de scrutin le dimanche 6 mai a été nécessaire. Les listes Tapura Huira'atira, Tavini Huira'atira et Tahoeraa Huira'atira ont chacune obtenu plus de 12,5 % des suffrages exprimés. Elles ont donc toutes les trois été admises à se présenter au second tour de scrutin.
Les trois autres listes ayant recueilli moins de 5 % des voix n'ont pu se présenter au second tour de scrutin, ni fusionner avec les listes encore en course.









Les dates

1er avril
Après la perquisition du Street Shop de Papeete, puis le placement sous scellé et la saisie de la marchandise et des équipements de la boutique, le gérant et ses associés ont été placés sous contrôle judiciaire.


3 avril :
Un homme, âgé de 30 ans, a comparu devant le tribunal correctionnel pour des violences sexuelles commises sur de jeunes garçons mineurs. Lors de l'audience, il a reconnu avoir fait d'autres victimes. Il a été condamné à une peine de 7 ans de prison assortie d'une peine de sûreté aux deux-tiers.


8 avril :
Une adolescente de 14 ans a fait une chute mortelle dimanche à Hane sur l'île de Ua Huka aux Marquises. La jeune fille était en vélo. Elle a perdu le contrôle de sa bicyclette et a mortellement chuté d’un pont la tête la première sur des cailloux. L'adolescente est décédée à l'infirmerie.

Hinarani de Longeaux et Jérémy Flores sont devenus parents. Miss Tahiti 2012 et première dauphine de Miss France 2013 a mis au monde sa fille le 8 avril. Le champion de surf Jérémy Flores, désormais jeune papa, a partagé sa grande joie et quelques photos sur les réseaux sociaux. La petite fille s'appelle Hinahei.

25 avril
Le Cnam Polynésie a lancé sa formation Tahiti Code Camp, destinée à former des jeunes décrocheurs scolaires aux métiers du code informatique. Une chance pour ces jeunes souvent issus des quartiers défavorisés, tous passionnés par l'informatique. La formation est gratuite et dure huit semaines.

Air Tahiti Nui, qui a fêté ses vingt ans d'existence cette année, a dévoilé le nouveau logo qui annonce le renouvellement total de la flotte. Le P-dg de la compagnie Michel Monvoisin a annoncé que ce renouvellement allait " améliorer les choses à tous les niveaux " pour la clientèle.

27 avril
Un homme âgé de 73 ans a été mis en examen ce vendredi pour des faits de viol et d'agression sexuelle commis sur une mineure pendant 7 ans. A l'issue de sa présentation devant le juge des libertés et de la détention (JLD), l'individu a été placé en détention provisoire.
2e Lead

30 avril
C'est un rituel qui précède chaque élection : la mise sous pli de la propagande électorale. Elle a été réalisée par 193 personnes qui étaient à la recherche d'un travail depuis au moins six mois.


La phrase du mois

"En Polynésie, on ne peut pas se permettre d'avoir de pénurie de médecin ou de rupture de soins. L'alternative, le centre hospitalier le plus proche est beaucoup trop éloigné en cas d'urgence. La perte de chance est réelle"
Marc Levy, représentant du Syndicat des patriciens hospitaliers de Polynésie française

L'actu en image : Miss Univers 2016 et Miss France 2015 au fenua

Avril 2018 dans le rétro : 1er tour des territoriales et décès de Ronald Terorotua
Miss Univers 2016, Iris Mittenaere, et Miss France 2015, Camille Cerf, sont venues passer deux semaines de vacances entre copines en avril dernier. En étant élue Miss France 2016, Iris Mittenaere a succédé à Camille Cerf. Les deux jeunes femmes, originaires du Nord-Pas-de-Calais, ont depuis tissé des liens très forts.

Le chiffre du mois

95 millions de Fcfp
C'est le prix auquel a été mis en vente un motu de Manihi par le groupe Sotheby's International Realty met en en vente "L’îlot Marakorako est entièrement aménagé pour y recevoir famille et amis. Autonome en eau et électricité, ce motu de 33 680 m2 est exploitable en petite hôtellerie. Niché entre mer et lagon et bordé d’une somptueuse plage de sable blanc, ce bien exceptionnel offre une vie rêvée aux îles Tuamotu", indique le site internet de l'agence.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mercredi 26 Décembre 2018 à 03:00 | Lu 1146 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net