Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Avenir du centre Te Vai-Ete : le débat se déplace en vain à l'assemblée



PAPEETE, 25 avril 2019 - La ministre de la Solidarité, Isabelle Sachet, présente comme une "solution pérenne et adéquate" la perspective d'une reconstruction du centre Te Vai-Ete sur son site actuel de Vaininiore. Le Père Christophe repousse cette solution qu'il juge inadaptée et maintient la menace d'une cessation d'activité dès le 23 décembre prochain. 

Ce sera la date anniversaire de la convention d'occupation des locaux de Vaininiore signée entre le Secours catholique et la mairie de Papeete, le 23 décembre 1994. Elle pourrait aussi sonner le glas de la mission de bienfaisance offerte par le centre d'accueil Te Vai-Ete au bénéfice de plusieurs centaines de nécessiteux de la ville, chaque année. 

>> Lire aussi : Te Vai-Ete en quête d'un nouveau terrain

Isabelle Sachet est intervenue, jeudi matin à Tarahoi, pour donner des précisions au sujet d'un possible avenir pour ce centre géré par le Secours catholique. L’association religieuse planifie la construction de locaux mieux adaptés à son activité, sur un terrain situé en périphérie de Papeete, à distance raisonnable des zones de vie mais proche du centre-ville, pour permettre aux usagers de s'y rendre facilement à pied. Et ce foncier idéal demeure insaisissable, malgré près de 3 ans de recherches actives. L'option idéale aurait été le terrain de l'ancien Cercle des marins à Fare Ute, mais le Port autonome a souhaité le mettre à disposition pour un autre projet. 

"Le Pays ne dispose-t-il pas d’un terrain qui serait susceptible d’accueillir ce centre, qui répond à un vrai besoin pour des personnes en souffrance ?" a interpellé Teura Iriti, lors de la séance des questions au gouvernement, jeudi matin à Tarahoi, en déplorant que les démarches entreprises par le Père Christophe n’aient pas abouti pour ce projet "en gestation depuis deux ans". 

Isabelle Sachet a d’abord souligné la "collaboration étroite et régulière" qu’observe le gouvernement avec le Père Christophe, figure emblématique du centre Vai-Ete. La ministre de la Solidarité a surtout affirmé qu’un travail de concertation entre les techniciens de son ministère et la mairie de Papeete avait permis d’aboutir à une "solution pérenne et adéquate" : le futur centre pourra disposer du terrain de 1500 m2 sur lequel est actuellement situé son antenne de Vaininiore, à Papeete. Ce terrain serait alors partagé, comme aujourd’hui, avec le centre de jour géré par l’association Te Torea.

L'ultimatum du 23 décembre est maintenu

"C’est la décision que nous avons prise avec le tavana, M. Michel Buillard, a-t-elle aussi souligné. Nous proposons de détruire tout ce qu’il y a sur le site et de reconstruire du neuf. Le maire est enchanté d’avoir pris cette décision. Cependant, j’attends le retour du Père Christophe, que j’ai contacté dernièrement."  

Ce nouveau centre pourrait voir le jour d’ici 2020. Mais l’homme d’église nous confirme est que cette perspective n'est pas envisageable et maintient son ultimatum du 23 décembre : "Nous avons 25 ans d'expérience. Soit nous pouvons mettre en place le projet qui nous paraît bon, à la lumière de nos 25 ans d'expérience, soit nous cessons l'activité. Nous n'allons pas épiloguer des années là-dessus, a-t-il martelé, interrogé jeudi après-midi, en refusant d'assumer la responsabilité de cette situation. Ceux qui sont élus doivent assumer leurs responsabilités. Pour ma part, je ne suis pas élu et je n’ai rien à prouver sur la volonté de mon engagement. Je suis tous les jours sur le terrain ! Et ce que j'accomplis, je le fais au nom de l'Eglise."  

Le centre Te Vai-Ete est installé depuis 25 ans à Vaininiore. Cette structure se propose d’offrir chaque jour un repas aux personnes en grande précarité et à la rue, l’accès à une douche et la possibilité de laver son linge. Le centre dispense également un soutien administratif aux personnes dans le besoin, un suivi sanitaire et un accompagnement professionnel.  En 2018, l’accueil de Te Vai-Ete a pris en charge 336 personnes différentes, dont 31% de femmes et 8,5 % d’enfants et compte une centaine de visiteurs réguliers. Au total le centre a offert 17 037 repas à des personnes dans le besoin dont 6 187 lors des maraudes. 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Jeudi 25 Avril 2019 à 12:50 | Lu 812 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net