Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Automobile : une prime "écolo" pour doper les ventes de véhicules neufs



Les dirigeants des concessions automobiles locales, lundi lors de la présentation de l'Opération véhicule propre.
Les dirigeants des concessions automobiles locales, lundi lors de la présentation de l'Opération véhicule propre.
PAPEETE, 1er août 2016 - Les concessionnaires automobiles polynésiens comptent sur l’Opération Voiture propre pour doper leurs ventes durant le second semestre 2016. Cette aide à l’acquisition d’un véhicule neuf s’articule autour d’une prime pouvant aller jusqu’à 500 000 Fcfp.

"Si on pouvait terminer l’année avec une amélioration de nos ventes de 600 véhicules, ce serait déjà pas mal. C’est-à-dire qu’au lieu de terminer à 4000 véhicules comme l’année dernière, avec cette prime on envisagerait d’être autour de 4600 véhicules. C’est important", a espéré lundi matin Lionel Foissac, le directeur général de Nippon Auto Moto au sujet de l’effet dynamisant attendu l’aide liée à l’Opération Voiture propre mise en place jusqu’à la fin 2016, grâce à un partenariat financier entre le Pays et les professionnels de l'auto.

C’est l’une des mesures de soutien à la consommation des ménages annoncées par Edouard Fritch, à la présentation du plan de dynamisation de l'économie, le 14 avril dernier devant les élus de l’assemblée : un dispositif provisoire d’aide pour l’acquisition d’un véhicule neuf.

A quelques semaines de l’ouverture du Salon de l’auto 2016, prévu du 14 au 18 septembre prochain salle Aorai Tini Hau, la profession mise beaucoup sur ce coup de pousse de 200 millions Fcfp concédé par le Pays pour dynamiser les ventes, particulièrement sur le segment innovant des véhicules électriques et hybrides. Et pour amplifier l’impact de la mesure, les concessionnaires automobiles font un effort financier semblable à celui de la collectivité afin de doubler le montant de l’aide publique. La mesure est en application depuis le 1er août et sera en vigueur jusqu’à épuisement de la dotation du Pays ou au plus tard le 31 décembre prochain.

Concrètement vous êtes éligible si, propriétaire d’un véhicule mis en circulation avant le 1er juillet 2009, vous avez l’intention d’acquérir une automobile neuve d’un prix inférieur ou égal à 4,5 millions Fcfp. En contrepartie de cet achat, l'ancien doit être retiré de la circulation. Dans ces conditions, l’aide à l'acquisition peut aller jusqu’à 500 000 Fcfp sur le prix de vente. Elle est décroissante en fonction du niveau d’émission de CO2 du véhicule. Aussi, cette aide sera-t-elle de 500 000 Fcfp pour une voiture électrique, de 450 000 Fcfp pour une hybride, de 400 000 Fcfp pour un véhicule automobile émettant entre 0 et 165 grammes de CO2 par kilomètre et de 300 000 Fcfp si le niveau d’émission est compris entre 166 et 210 gr/km. Les motos électriques ne sont pas oubliées puisqu’une aide de 80 000 Fcfp est prévue par le Pays pour l’acquisition d’un engin d'une valeur marchande inférieure à 2,5 millions Fcfp.

"Depuis huit ans maintenant, le marché de l’automobile est sinistré", commente Jacques Solari, P-dg de Sopadep et président du Syndicat local des concessionnaires de l’automobile.

Avec à peu près 100 000 véhicules en circulation en Polynésie française, le parc automobile a tendance à vieillir avec une fréquence moyenne de renouvellement qui est passée de 4 ans il y a quelques années à 7 ans aujourd’hui. Les immatriculations de véhicules neufs, en chute depuis plusieurs années, étaient de 3966 unités en 2015 en baisse de 13 % sur l’année, bien loin de la moyenne des 8 000 immatriculations par an, fin 90 début des années 2000. "Cette aide intervient pour stimuler l’activité, c’est sûr", ajoute pragmatique Jacques Solari. "Il s’agit pour nous de remonter les ventes sur le second semestre. Nous observons une légère hausse depuis le début de l’année. On espère bien qu’avec cette mesure le second semestre va bien se passer".

"L’objectif est d’en vendre le plus possible", ajoute Lionel Foissac. "Pour nous il s’agira de vendre plus de petites voitures, c’est-à-dire de réaliser un chiffre d’affaires relativement plus faible et de plus petites marges. Mais l’intérêt de cette prime est évidemment de faire plus de ventes. Si elle peut être à l’origine de la vente de 1000 véhicules supplémentaires d’ici la fin de l’année, ce sera magnifique".

"C’est une action sur l’environnement mais avec un effet en faveur de l’emploi dans le secteur de l’automobile", complète Gilles Bonvarlet, P-dg de Renault-Sodiva. "Ce secteur emploie 800 personnes et la mesure est très importante pour nous. Aujourd’hui beaucoup d’entreprises sont extrêmement tendues en termes de résultat, si elle ne sont pas déficitaires".

L'Opération Voiture propre est la réponse apportée par le Pays en 2016 à un fond de revendications des concessionnaires depuis plusieurs années. Elle est provisoire, jusqu’au 31 décembre, même si une prolongation est une "hypothèse pas exclue" selon William Vanizette, le directeur de la Direction générale des affaires économique (DGAE). "Il est encore prématuré d’en parler".

L’instauration d’un contrôle technique obligatoire pourrait être la prochaine mesure à la fois écologique et de nature à dynamiser l’activité du secteur de l’automobile local. Cette mesure, très impopulaire, est évoquée depuis plusieurs années déjà mais tarde à voir le jour. "Pour nous ce n’est qu’une question de législation, et depuis longtemps déjà", souligne Lionel Foissac. Pour l’instant les concessionnaires automobiles devront se contenter de cette première mesure d’aide en faveur du secteur depuis 2009 et de la perspective incertaine de sa reconduction en 2017.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 1 Août 2016 à 14:10 | Lu 8594 fois






1.Posté par contribuable le 01/08/2016 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On est le seul pays au monde qui subventionne des importations !!!! On marche sur la tête. Cet argent serait mieux dépensé pour prospecter des marchés pour nous pêcheurs, faire venir des touristes... Enfin bref développer nos ressources. En plus l'automobile.... On n'en a pas assez des voitures ? Même en ce moment de vacances, on a des difficultés à circuler. Chaque gosse devra avoir sa voiture pour satisfaire quelques concessionnaires ?

2.Posté par Pascal ALBERT le 01/08/2016 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RIDICULE ET SCANDALEUX.

Tout a fait d'accord avec "contribuable".

200M F CFP de nos impôts pour alimenter les bénéfices des concessionnaires auto.

Quelle honte.

L'argument écolo a bon dos: 450000 f pour un hybride et 400 000 f pour un véhicule classique.

Mais qui va croire que ce sont 50 000 f qui vont décider le consommateur de faire son choix .

80 000 f pour une moto électrique. Mort de rire.

3.Posté par vetea1 le 01/08/2016 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont l'air plutôt hilare sur la photo. Ca va peut-être pas aussi mal que ça...
L'autorité de la concurrence pourrait peut-être étudier le marché de l'automobile ici. Et nous expliquer comment des voitures peuvent voir leur prix plus que doubler par rapport à la métropole...

4.Posté par Ecolo le 01/08/2016 17:46 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Est-ce vraiment "écolo" de vouloir en vendre 600 de plus en 6 mois sur une surface terrestre aussi petite que la notre???? C'est juste pour se donner bonne figure que de dire que c'est pour l'achat de voiture écolo. C'est avant tout pour le fric.

5.Posté par TEKI TOA le 01/08/2016 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention à l'effet boomerang. En voulant doper les ventes sur le second semestre 2016, les concessionnaires vont se retrouver dans le creux de la vague en 2017!

6.Posté par lolo98719 le 02/08/2016 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ben voilà une politique qui va amener les plus nantis à circuler en grosses bagnoles et les autre à se contenter du bus. Controle technique avec des routes limitées la plupart du temps à 60 kmh. C'est se foutre de la gueule du monde. Les accidents sont d'origines autres. Vachement écolo.. Au milieu du pacifique....

7.Posté par Popoti le 02/08/2016 05:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1000 véhicules de plus collés les unes aux autres, c'est plus de 4 kilomètres alors que le réseau routier est saturé et mal entretenu (à chaque averse de nouveaux trous dans la chaussée). Et puis, les concessionnaires devraient faire de vrais efforts sur les prix (et non des effets d'annonces) et plus particulièrement sur les pièces détachées, Exemple vécu : demander 28.000 francs cfp pour changer une clé, c'est vraiment se payer notre tête.

8.Posté par Auriol vincent le 02/08/2016 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si on revenait à une réalité moins locale… en enlevant la prime "Tahiti", celle de payer plus cher qu'ailleurs ???
Je rappelle aux dissidents qui aurait la bonne idée d'acheter leur voiture bio, qu'il n'y a aucune taxe…
nous devrions donc avoir un coup similaire avec la France (qui reste un pays cher, par rapport aux pays Européen)
Et en faisant venir votre voiture "Ecolo", vous devriez gagner minimum 1 million.

on à une électricité hors de pris, et n'essayons pas de comparer
on à un internet hors de pris, et n'essayons pas de comparer
on à des banques hors de pris, et n'essayons pas de comparer
on à des plages hors de pris, et n'essayons pas de comparer, ah si, ça c'est fait !

9.Posté par alicia le 02/08/2016 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'importe quoi ce gouvernement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ou sont les priorité !!!!!!!!!!!!! Rendre encore plus riche les concessionnaire !!!!!!!!!! Appauvrir encore plus les gens qui n'ont pas les moyens, pousser à une consommation qui n'est pas la priorité !!
Se vetir, manger, avoir un toit oui !!

Regardez les sur la photos, tous en train de se frotter les mains, la photo parle d'elle mm,

Ce pays est subventionné par des vendus et ceux qui ont profitent sont les pourris du système.

Après on ne peut pas payer les salaires !

10.Posté par Xenos le 02/08/2016 09:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je croyais que les concessionnaires se faisaient déjà des bénéfices pas possibles en surfacturant sans honte les pièces détachées et les réparations ?

Exemple récent : un jeu complet d'amortisseurs + ressorts achetés neufs d'origine TVA comprise en métropole à 421 Euros (84.000 FCP) qui étaient facturés ici 320.000 FCP.

Et je ne parle pas des réparations faites à moitié qui vous obligent à revenir, refacturés à chaque fois. Ou comment l'incompétence vous fait gagner encore plus d'argent.... On ne voit ça qu'à Tahiti, et en plus ils sont TOUS pareils.

Et le gouvernement qui les subventionne... on croit rêver.

11.Posté par luc le 02/08/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis que le pays est en crise, je n'ai jamais vu autant de vieilles voitures avec leurs pots d'échappement cracher leur fumée noire. signe d'un pays qui s'appauvrit....et la population subit !!!! la CPS n'a rien à dire sur la santé des habitants ????

12.Posté par lebororo le 02/08/2016 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bientôt les changements de famille... tane/vahine maximum 5 ans
On devient débiles...

13.Posté par Faut pas pousser! le 02/08/2016 13:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo !!! Merci à ce gvt de parvenus sans imagination, de m'obliger, moi modeste contribuable, à engraisser encore et encore les faugerat, solari chichong et autres !!!!

14.Posté par emere cunning le 02/08/2016 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du gaspillage !
C'est vrai que nos riches concessionnaires ont l'air de bien se marrer. Ils s'en sont mis plein les poches et pensent qu'il n'y a pas de raison que ça s'arrête. Voilà d'ailleurs un secteur où la multiplicité des offres n'a pas fait baisser les prix. Reste encore à payer les assurances tout aussi cher malgré la concurrence, là aussi.
Quant à ces messieurs du gouvernement, ils doivent être aveugles pour ne pas voir que les quelques voitures pourries qui restent à circuler appartiennent majoritairement à des gens de la presqu'ile qui n'ont pas les moyens de se payer ces voitures bio avec tout le tralala qu'elles supposent quand il leur faudra descendre en ville. Du n'importe quoi !

15.Posté par Wake Up le 03/08/2016 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'est ce que vous attendez pour vous réunir et manifester pacifiquement contre le mauvais usage de l'argent des contribuables ?

Vous ne devriez pas craindre votre gouvernement, un gouvernement doit craindre sa population.

Je vous prie de croire en ce que la population, une fois réunie, peut accomplir à l'égard de ses dirigeants.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Vendredi 21 Septembre 2018 - 18:01 L'impression 3D pour lutter contre le handicap

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués