Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Australie : un ministre du Vatican visé par une enquête pour abus sexuels sur enfants



Sydney, Australie | AFP | mercredi 27/07/2016 - La police australienne enquête sur le secrétaire pour l'économie du Vatican, le cardinal australien George Pell, accusé d'abus sexuels sur des enfants, a indiqué mercredi la télévision publique australienne (ABC), des accusations que le cardinal dénonce comme "totalement fausses".

Ces nouvelles accusations, qui font l'objet d'une enquête de la police de l'Etat de Victoria (sud-est), s'étendent sur une période de vingt ans, a indiqué ABC.

Alors archevêque de Sydney, George Pell avait été déjà accusé en 2002 d'abus sexuels, mais innocenté par la suite.

ABC a indiqué avoir obtenu huit rapports de police de victimes, témoins et membres de familles de victimes utilisés dans l'enquête. Le cardinal de 75 ans a nié les accusations dans une déclaration à la même télévision, déclarant que les "affirmations selon lesquelles il a abusé sexuellement des personnes (...) sont complètement fausses".

Parmi les accusations figurent les témoignages de deux hommes, aujourd'hui quadragénaires, qui ont affirmé avoir subi des attouchements de George Pell pendant l'été 1978-1979 dans une piscine à Ballarat, ville de cet Etat où le prêtre a grandi. Selon un autre témoignage, George Pell se serait montré nu devant trois garçons de 8 à 10 ans, dans un vestiaire d'un club de surf, pendant l'été 1986-1987.

Une Commission royale sur les réponses institutionnelles aux abus sexuels sur les enfants a été instaurée en Australie après des pressions grandissantes pour enquêter sur les accusations de pédophilie.

Les investigations de la police sur George Pell - qui selon ABC dure depuis plus d'un an - s'inscrivent dans le cadre d'une enquête plus large sur des accusations d'abus sexuels dans des lieux de culte, des orphelinats et des écoles.

En mars, l'ancien chef de l'Eglise catholique en Australie - nommé début 2014 secrétaire pour l'économie par le pape François - avait témoigné devant cette commission enquêtant sur un scandale impliquant plusieurs prêtres pédophiles de son ancien diocèse. Il avait assuré n'avoir rien su des dizaines d'abus sexuels commis par des prêtres sur des enfants dans les années 70 et 80.

Tout en niant toute culpabilité, George Pell avait admis qu'il "aurait du faire plus" pour s'informer sur les accusations de tels abus.

Rédigé par () le Mercredi 27 Juillet 2016 à 05:54 | Lu 285 fois






1.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 27/07/2016 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Daesch !
Au Vatican !
Et dire qu'il n'y a même pas d'immigrés là-bas (sauf les six ramenés par avion récemment de Syrie il me semble)
hohooohoh rollstahiti@gmail.com

2.Posté par Auriol vincent le 27/07/2016 08:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et en Polynésie ? que fais le diocèse contre les abus de ses prêtres ?

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués