Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Australie : pas de signe de "radicalisation" chez le Français soupçonné du meurtre (police)



Sydney, Australie | AFP | jeudi 24/08/2016 - Le Français soupçonné d'avoir poignardé à mort une Britannique dans une auberge australienne tout en criant "Allah Akbar" (Dieu est grand) ne présente aucun signe de radicalisation islamiste, a annoncé jeudi la police australienne.

L'homme de 29 ans devrait être inculpé pour avoir poignardé plusieurs fois une Britannique de 21 ans mardi soir dans une auberge pour routards de Home Hill, localité rurale au sud de Townsville, dans le nord de l'Etat du Queensland.

Un Britannique de 30 ans a également été grièvement blessée dans cette attaque.

La police rapportait mercredi que le Français avait crié "Allah Akbar" au moment des faits et lors de son arrestation. Pour autant, elle a affirmé jeudi qu'il ne présentait aucun signe de radicalisation.

"Nous n'écartons rien mais ce que nous pouvons dire à ce stade, c'est qu'il n'y a absolument aucune indication de radicalisation sous quelque forme que ce soit ou de mobile relatif à cette question", a déclaré lors d'une conférence de presse Ray Rohweder, un haut responsable de la police.

Il a précisé que les enquêteurs cherchaient notamment à vérifier si cette affaire pouvait avoir un caractère passionnel, tout en précisant qu'il n'y avait aucune indication à ce stade de "relation romantique" entre la victime et son meurtrier présumé.

Il a également pointé le comportement extrêmement violent du suspect mercredi soir lors de son transfert d'un hôpital où il avait fait l'objet d'une évaluation psychiatrique, vers le commissariat de police. Un agent de police a notamment été mordu à la jambe, a-t-il poursuivi.

De son côté, le ministre de la Police de l'Etat du Queensland, Bill Byrne, a lancé un appel au calme après que la sénatrice d'extrême-droite Pauline Hanson eut affirmé que ce crime pouvait être "le premier attentat islamiste au Queensland".

"Certains chercheront à exploiter cette affaire, et ne seront d'aucune aide", a-t-il dit, selon le Brisbane Times.

L'Australie a relevé en septembre 2014 son niveau d'alerte à la menace terroriste. Au moins six attentats ont été déjoués sur le territoire australien au cours des 18 derniers mois, selon le gouvernement.

Rédigé par AFP le Mercredi 24 Août 2016 à 19:40 | Lu 848 fois






1.Posté par Ariitaia le 26/08/2016 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais il y en a marre de ces titres de journaleux gauchos bobos !
Un type qui tue sans raison en criant "Dieu est grand" EST radicalisé.
Arrêtez de vous voiler la face. (sans mauvais jeu de mot) S'il doit y avoir amalgame, il y aura amalgame.
Rien n'est plus insupportable que le silence des vrais musulmans "normaux" qui ne s'insurgent pas contre les intégristes qui caricaturent et dégradent leur religion !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués