Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Australie: les conservateurs pourraient garder le pouvoir



Sydney, Australie | AFP | jeudi 07/07/2016 - Les conservateurs semblaient jeudi en position de conserver le pouvoir en Australie, ayant recueilli de nouveaux sièges dans le comptage toujours en cours des bulletins de vote aux législatives et le soutien d'un indépendant.

Le Premier ministre sortant, Malcolm Turnbull, rencontre ces derniers jours les indépendants à la chambre basse du Parlement.

Pour l'instant, ni sa coalition conservatrice ni l'opposition travailliste emmenée par Bill Shorten n'ont obtenu la majorité absolue de 76 sièges nécessaire à la chambre des représentants pour former un gouvernement.

Jeudi, M. Turnbull a le reçu le soutien de Bob Katter, élu haut en couleurs de l'Australie profonde. Il a récemment semé la controverse en tournant un clip de campagne dans lequel il tire sur des opposants politiques pour dénoncer la vente de terres agricoles aux étrangers.

"J'ai eu des discussions très constructives avec M. Katter et je le remercie du soutien qu'il apporte au gouvernement", a dit le Premier ministre dans un communiqué.

Selon les dernières projections de la Australian Broacasting Corporation (ABC), la coalition conservatrice devrait obtenir 73 sièges, auquel s'ajouterait celui de M. Katter.

Quatre candidats indépendants ont remporté quatre sièges et les Verts un. Au moins deux d'entre eux ont exclu de s'allier avec les conservateurs ou les travaillistes.

Cette incertitude politique a conduit l'agence de notation Standard and Poor's a modifier à "négative" la perspective de l'Australie tout en lui conservant sa note de la dette souveraine AAA -- la meilleure -- qui permet d'emprunter à des taux avantageux sur les marchés.

Malcolm Turnbull avait convoqué des élections anticipées pour renforcer sa présence au Sénat et légitimer le putsch interne dans son Parti libéral qui lui avait permis d'évincer en septembre Tony Abbott, dont il était ministre.

Mais son camp a perdu sa confortable majorité à la chambre basse.

Rédigé par () le Jeudi 7 Juillet 2016 à 05:09 | Lu 465 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus