Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Au Canada, une bière bien mal nommée



Montréal, Canada | AFP | samedi 09/08/2020 - Une brasserie de la province canadienne d'Alberta a présenté des excuses pour avoir baptisé une de ses bières d'un nom Maori voulant dire "poils pubiens" et non "plume" comme elle le croyait, selon la chaîne CBC.

La brasserie albertaine Hells's Basement (le sous-sol de l'enfer) a mis en vente il y a deux ans une bière appelée "Huruhuru - The Feather" (Huruhuru - la plume), brassée avec des houblons de Nouvelle Zélande, censés lui donner de la légereté et un petit goût d'agrumes idéal pour l'été, selon ses concepteurs.

Mais au début de la semaine, Te Hamua Nikora, un Maori, a expliqué sur Facebook que dans la langue utilisée par les Maoris, la population autochtone de Nouvelle Zélande, le mot Huruhuru ne voulait pas dire plume mais plutôt poils pubiens, soulignant qu'il aurait été "prudent et respectueux" de consulter un expert du Te Reo Maori, la langue des Maoris.

Le patron de la brasserie Mike Patriquin a indiqué dans un message à la CBC qu'il n'avait pas l'intention "de s'approprier ou d'offenser la culture ou le peuple maoris" et qu'il présentait des "excuses à tous ceux qui ont pu se sentir offensés".

"Nous reconnaissons que nous n'avons pas envisagé que Huruhuru pouvait être compris comme une référence à des poils pubiens dans la langue commune et que la consultation d'un représentant maori aurait été une meilleure référence que celle de dictionnaires en ligne", a-t-il ajouté.

M. Patriquin a aussi indiqué avoir l'intention de rebaptiser sa bière.

M. Nikora avait aussi pris à partie sur Facebook une maroquinerie ouverte récemment à Wellington, également baptisée Huruhuru.

le Lundi 10 Août 2020 à 04:49 | Lu 1181 fois





Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus