Tahiti Infos

Armistice commémoré et pompiers honorés à Moorea


Après le traditionnel dépôt de gerbes au monument aux morts, les sapeurs-pompiers de Moorea ont reçu les fourragères, une distinction pour les remercier de leur engagement pendant la crise sanitaire.
Après le traditionnel dépôt de gerbes au monument aux morts, les sapeurs-pompiers de Moorea ont reçu les fourragères, une distinction pour les remercier de leur engagement pendant la crise sanitaire.
Moorea, le 9 mai 2022- L'armistice du 8 mai 1945 a été commémoré dimanche au monument aux morts de Afareaitu à Moorea. Durant la cérémonie, les élus de la commune ont aussi procédé à la remise des fourragères aux sapeurs-pompiers de l’île sœur pour les remercier de leur investissement en faveur de la population lors de la crise sanitaire.

La commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale a aussi été célébrée sur l’île sœur dimanche au monument aux morts de la mairie de Afareaitu, en présence notamment des élus communaux, des représentants de la gendarmerie nationale, des sapeurs-pompiers de Moorea ou encore des policiers municipaux. Durant son discours, le maire de Moorea-Maiao, Evans Haumani, a honoré la mémoire des anciens soldats engagés dans ce conflit, en particulier les Tamarii Volontaires qui ont composé les rangs du Bataillon du Pacifique :  “Cela fait 77 ans que nous commémorons la paix. C’est avec le prix gagné de cette guerre en Europe et en France que nous avons ainsi gagné la liberté, la démocratie… Ce sont des valeurs payées au prix des sacrifices de nos ainés. N’oublions pas ces Tamarii Volontaires”, a-t-il notamment souligné. Le tāvana a aussi tenu à observer une minute de silence en mémoire de son ancien directeur de cabinet Mariano Atiu, décédé en avril dernier ainsi qu’aux  victimes de l’invasion russe en Ukraine. 

Après le dépôt de gerbes, s’en est suivie la cérémonie de remise de fourragères aux sapeurs-pompiers de Moorea-Maiao. Cette cérémonie témoigne de la reconnaissance de l’État et de la municipalité  pour l’investissement réalisé par la brigade durant la crise sanitaire. Ces derniers ont en effet œuvré sans relâche pour le bien de la population dans leurs tâches comme dans leur mobilisation pour renforcer la campagne de vaccination ou des opérations de transferts de patients malades du Covid-19 vers les hôpitaux de Afareaitu et de Taaone. Le chef du corps des sapeurs-pompiers de Moorea a souligné les sacrifices de ses soldats du feu durant cette période, mais aussi l’unité et les efforts de l’ensemble des acteurs de l’île qui se sont mobilisés. “Pendant cette crise, il y avait de la fatigue, de la crainte pour nos familles. On ne savait pas si nos familles allaient attraper le Covid-19 à cause de nous, mais on a pris toutes les précautions nécessaires comme le fait de bien se nettoyer avant de rentrer à la maison. Aucun sapeur-pompier n’a finalement attrapé le virus”, a-t-il rappelé. Il a ensuite ajouté : “Je voudrais que la population entière de la Polynésie sache que c’est aussi grâce aux agents communaux, au personnel de santé, aux gendarmes ou encore aux policiers municipaux qu’on a réussi. On a tous été unis dans ce combat.”




Rédigé par Toatane Rurua le Lundi 9 Mai 2022 à 17:24 | Lu 492 fois