Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Armes, scènes de crime, stupéfiants : une journée de formation pour les muto'i



PAPEETE, le 8 mai 2018 - Venus de toute la Polynésie, 24 policiers municipaux ont passé une journée en immersion au sein de la gendarmerie. Démonstrations de l’équipe cynophile, intervention des techniciens en identification criminelle (TIC), tactiques d’intervention : les muto'i ont pu se familiariser avec différentes techniques.

Dans le cadre de la professionnalisation à l’emploi des agents de la police municipale, 24 muto'i de Tahiti, Moorea, des Australes, des Gambiers et des Tuamotu ont été accueillis au sein de la caserne de la gendarmerie de Faa’a ce lundi. Les policiers municipaux ont débuté leur journée de formation par une rencontre avec des militaires de la Brigade motorisée (BMO) de Faa’a avec lesquels ils ont abordé la thématique de la sécurité routière.

Puis, les membres du Peloton de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) leur ont expliqué le fonctionnement des différentes armes parfois utilisées en intervention. Le but de cette expérience, comme nous l’explique l’un des formateurs, est de renforcer la collaboration entre les deux services : « si nous sommes amenés à intervenir ensemble, ils auront peut-être moins d’appréhension quant aux armes que nous portons. »

Recherche de stupéfiants

Après l’intervention du PSIG, les trois maîtres-chien de l’équipe cynophile ont pris le relais pour effectuer des simulations de recherche de stupéfiants. Deux chiens, Leto et L-Famas, ont été mis à profit pour chercher du paka dissimulé dans des valises. Ces animaux, également formés pour détecter des individus porteurs de stupéfiants, peuvent effectuer ces missions jusqu’à l’âge maximal de 9 ans. Vingt minutes de recherche chez eux équivalent à 45 minutes de course rapide pour un être humain.

Précieux apprentissage

La journée de formation s’est achevée par l’intervention de techniciens en identification criminelle (TIC). Les spécialistes de la Gendarmerie ont recréé une scène de crime à l’arme blanche afin d’expliquer aux policiers municipaux quels sont les premiers gestes et constats à effectuer dans le cadre de la découverte d’un cadavre. Apprentissage particulièrement précieux pour les policiers exerçant sur des atolls où la Gendarmerie n’est pas présente.

Rédigé par Garance Colbert le Lundi 7 Mai 2018 à 16:22 | Lu 2084 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Mai 2018 - 12:45 Un huis clos hilarant dans un ascenseur

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués