Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



André Ropiteau à l’honneur chez ‘Api Tahiti



TAHITI, le 19 juin 2020 - Deux ouvrages sortent chez ‘Api Tahiti. Il s’agit d’une réédition de Mon île Maupiti d’André Ropiteau et d’un nouvel ouvrage intitulé Maupiti mon amour et signé Daniel Margueron. Les textes racontent le parcours peu commun d’un homme, de son attachement à une île, de son amour pour une femme des îles.

Après Le Mariage de Loti et Les Immémoriaux parus en 2019 en version illustrée, ‘Api Tahiti réédite Mon Île Maupiti d’André Ropiteau. (La première édition date de 1957.) Ce livre, illustré par des tableaux de Jacques Boulaire, vient enrichir la collection dirigée par Riccardo Pineri.

Mon île Maupiti est un ensemble d’extraits des trois premiers carnets intimes d’André Ropiteau. "Il en avait écrit 17 au total. À son décès, ces carnets ont été prêtés à Patrick O’Reilly, un grand ami de Ropiteau”, précise Daniel Margueron qui connaît bien le personnage. Patrick O’Reilly s’est chargé de la sélection des passages et a, peut-être, réalisé un travail de réécriture.

Mon Île Maupiti raconte les trois premiers séjours de Ropiteau en Polynésie français. Il ne parle ni de Vahine, la femme dont il est tombé amoureux, ni du fils qu’il a eu avec celle-ci.

Ceux qui souhaitent découvrir cette partie de la vie de Ropiteau, trouveront des réponses dans Maupiti mon amour de Daniel Margueron qui explique : “Riccardo Pineri m’a demandé un jour d’écrire l’introduction du livre Mon Île Maupiti. Je me suis pris au jeu, et j’ai, sans le vouloir, rédigé un texte un peu trop conséquent." L’introduction commandée est devenue est livre à part entière.

Dans Maupiti mon amour, Daniel Margueron revient sur la vie d’André Ropiteau, celle de Vahine Tauaroa, il décrit leur rencontre "qui vaut son pesant de cacahuètes", l’arrivée de leur fils Paul, la disparition d’André Ropiteau et la vie de Vahine Tauaroa après cette disparition. Une longue vie puisqu’elle s’est éteinte à l’âge de 103 ans en 2019.

"J’ai pu la rencontrer ! ", se réjouit Daniel Margueron qui est également allé à la rencontre des petits-enfants et arrière-petits-enfants polynésiens de Ropiteau et de sa famille en France, Meursault.

André Ropiteau a vu le jour dans une famille aisée de vignerons au XIXe siècle. Il est le seul de sa fratrie à avoir eu "le démon du voyage". Viticulteur de métier, il a parcouru le monde pour vendre son vin et "trouver un petit paradis". C’est à Maupiti qu’il l’a trouvé.

Il a effectué un premier séjour en 1928. Puis, il est revenu tous les deux ans sur cette île qui l’avait séduit et où il avait trouvé l’amour. Au total, il est venu six fois en Polynésie où il restait à chaque 4 ou 5 mois. Il a vu son fils une seule fois, lors de son dernier séjour. L’enfant avait alors un an.

La Seconde Guerre mondiale, finalement, lui a pris la vie. "C’était deux jours avant l’armistice", note Daniel Margueron qui dit avoir pris plaisir à enquêter puis à raconter les vies d’André Ropiteau et de Vahine Tauaroa.

J’ai réussi à percer le mystère d’un homme très investi ici. Il a recueilli des légendes et des généalogies à Maupiti, écrit dans le bulletin de la Société des études océaniennes, a été maître d’œuvre du chantier de construction de la statue Loti, a légué pas moins de 1 500 ouvrages concernant la Polynésie achetés un peu partout dans le monde.”

Quant à sa femme, c’était "un petit bout de femme d’une volonté et d’une personnalité étonnantes. Elle avait une sacrée autorité, a prôné l’éducation de tous ses enfants et l’autonomie financière de ses filles”.

Maupiti mon amour est illustré de photographies d’époques, d’autres plus récentes. Des peintures inspirées de photographies ont aussi été insérées. Elles sont l’œuvre de A’amu.


Dédicaces

Samedi 20 de 8h30 à midi à la librairie Klima, signature du livre de Daniel Margueron : Maupiti mon amour, biographies inédites d'André Ropiteau (1904-1940) et de Vahine Tauaroa (1916-2019).

Samedi 4 juillet à Odyssey.


Contact

FB : Api Tahiti Editions
Mail : [email protected]


Les peintures de A'amu pour illustrer "Maupiti mon amour".
  • Les peintures de A'amu pour illustrer "Maupiti mon amour".
  • Les peintures de A'amu pour illustrer "Maupiti mon amour".


Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 19 Juin 2020 à 10:50 | Lu 1720 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Juillet 2020 - 10:32 Plan de départ proposé à Air Tahiti Nui

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus