Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Alzheimer - Une journée pour ne pas oublier



Sur place le public pouvait retrouver des stands d'information sur la maladie, des conférences animées par des professionnels de la santé, mais aussi et surtout des informations concernant la prise en charge des personnes malades.
Sur place le public pouvait retrouver des stands d'information sur la maladie, des conférences animées par des professionnels de la santé, mais aussi et surtout des informations concernant la prise en charge des personnes malades.
PAPEETE, le 25 septembre 2018 - A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre la maladie d'Alzheimer, l'association Polynésie Alzheimer a organisé ce mardi au CHPF de Taaone une matinée de prévention et de sensibilisation à cette maladie. Près de 500 personnes en seraient atteintes au fenua.

"En suivant les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé près de 2 500 personnes seraient atteintes de la maladie d'Alzheimer en Polynésie française" a indiqué Jacqueline Lionet, membre de l'association Polynésie Alzheimer. Et à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre cette maladie neurodégénérative qui s'est tenue ce mardi, l'association présidée par Teave Chaumette a organisé une matinée de prévention et d'information au CHPF de Taaone. Sur place le public pouvait retrouver des stands d'information sur la maladie, des conférences animées par des professionnels de la santé, mais aussi et surtout des informations concernant la prise en charge des personnes malades.

Et à l'heure actuelle la seule structure publique, Te fare matahiapo gérée par la Direction des affaires sociales ne peut accueillir qu'une vingtaine de pensionnaires alors que la population des personnes âgées de plus de 60 ans dépasse les 27 000 habitants en Polynésie française.

LE MAINTIEN A DOMICILE UNE PRIORITE

L'association Polynésie Alzheimer se bat ainsi depuis plusieurs années pour que le statut d'aidant familial soit reconnu comme une profession à part entière au fenua dans le but de permettre un meilleur accompagnement des malades. "La priorité pour l'association c'est le maintien à domicile" a insisté Teave Chaumette, présidente de l'association.  Dans la plupart des cas c'est un mari, une femme, un enfant ou les petits-enfants qui mettent leur vie professionnelle et personnelle entre parenthèses pour s'occuper de leur proche. "Il serait donc intéressant de mettre en place un statut, une rémunération pour les aidants familiaux" ajoute Jacqueline Lionet

Si pour le moment aucun traitement curatif n'existe pour soigner cette maladie dégénérative qui touche le tissu cérébral entraînant une perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire, "nous devons faire de notre mieux pour améliorer la qualité de vie des malades" s'est exclamée Jacqueline Lionet.

"Quelques fois il y a des cris, il faut aussi être tout le temps derrière elle. C'est comme éduquer un petit enfant" confie Léon, 35 ans, qui s'occupe de sa mère atteinte de la maladie. "Mais je n'oublie pas tout ce qu'elle a fait pour moi. A certain moment on arrive à bien discuter l'on partage encore de bons moments ensemble. Il faut savoir en profiter et je sais que ça lui fait du bien aussi." Selon les chiffres de la CPS, près de 500 personnes souffrent de la maladie d'Alzheimer au fenua. Ne les oublions pas.

Reconnaître les symptômes de la maladie d'Alzheimer

La maladie d'Alzheimer touche le tissu cérébral, et entraîne une perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Les symptômes les plus fréquents qui peuvent en résulter sont les suivants : une perte de mémoire qui perturbe la vie quotidienne, désorientation dans le temps et dans l’espace, difficulté à planifier ou à résoudre des problèmes, difficulté à exécuter les tâches familières à la maison, problèmes d'expression orale ou écrite, ou encore des changements d'humeur et de la personnalité.
A Tahiti il est possible d'obtenir un diagnostic au centre de mémoire situé au CHPF de Taaone.

Rédigé par Désiré Teivao le Mardi 25 Septembre 2018 à 13:38 | Lu 923 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 21 Octobre 2018 - 17:56 Un homme se tue en scooter à Teva I Uta

Dimanche 21 Octobre 2018 - 15:00 Mieux vaut ne pas être malade à Hao

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués