Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Alliance Tavini-Tahoera'a : la rumeur enfle sur fond de démenti



PAPEETE, 24 avril 2018 - Alors que la limite de déclaration des candidatures pour le second tour est fixée à mardi 18 heures, la rumeur enfle d'une possible alliance Tavini-Tahoera'a, synonyme de fusion des listes. Tout le monde dément mais le suspense reste entier jusqu'à 18 heures.

L'épouvantail d'une alliance Tavini-Tahoera'a est largement entretenu par le président Fritch en personne. Déjà, lors du congrès du 17 mars dernier, le leader autonomiste appelait à une mobilisation pour une victoire dès le premier tour. "Nul ne sait ce qu'il peut se passer en cas de second tour. Nos adversaires nous ont montré, au second tour des législatives, les possibilités d'alliance qui peuvent se produire". Alors que la rumeur enfle, à l'issue du premier tour, rebelote mardi matin. Interrogé par nos confrère de TNTV le président du Tapura Huiraatira justifie : "Si j’ai bien compris les déclarations d’hier soir (lundi 23 avril, ndlr), je crois que c’est en train de se faire. Oscar Temaru et Gaston Flosse ont annoncé des discussions (…). C’est dans la nature. Je pense qu’il fallait s’y attendre. Je pense qu’il faut rester réaliste. Leur objectif c’est de nous descendre, de descendre le Tapura Huiraatira et surtout d’évoluer vers un statut, plus vers l’indépendance (…). Il y a effectivement là l’esquisse de mise en commun, aujourd’hui, de leurs électorats avec un objectif commun qui est l’indépendance".

Une telle alliance est-elle juridiquement possible ? Oui. L’article 2 de la loi organique du 1er août 2011, qui définit le mode de scrutin en application pour les élections territoriales de Polynésie française, en établit clairement sa possibilité, contrairement aux dénégations exprimées par le Tavini Huiraatira. Le texte stipule qu’en cas de deuxième tour de scrutin, la composition des listes peut être modifiée pour comprendre des candidats ayant figuré au premier tour sur d'autres listes, sous réserve que celles-ci ne se présentent pas au second tour et qu'elles aient obtenu au premier tour au moins 5 % des suffrages exprimés. Le Tahoera'a a obtenu dimanche 29,4 % des suffrages exprimés au premier tour des Territoriales 2018 ; le Tavini, 20,7 %.

Une telle alliance est-elle souhaitée par les deux partis ? A en croire ce qu'affirment les uns et les autres, non. "Je suis contre l’idée d’une alliance", annonce catégoriquement le député Moetai Brotherson, interrogé mardi matin. Il prévient d’ailleurs que si cela devait se produire il "retirerait sa candidature". La question aurait, selon lui, été délibérée lors d’un comité politique du Tavini Huiraatira, qui a réuni lundi soir à Faa’a les cadres militants du parti souverainiste. "La réponse a clairement été Non", relate-t-il : "Anthony Géros s’est exprimé contre, Richard Tuheiava s’est exprimé contre.

Interrogé par Tahiti Infos Oscar Temaru avait été clair sur la question d’une éventuelle fusion Tavini-Tahoera'a au second tour des Territoriales. Il avait d'ailleurs commencé par traiter ses adversaires politiques de "pourris" avant de décliner : "C’est eux qui devront nous soutenir, que ce soit Edouard Fritch ou Gaston Flosse. Pour moi, ils doivent dégager. Il n’y a pas de deal possible au second tour. S’ils veulent nous soutenir, ils nous soutiennent, c’est tout". Le leader du Tavini Huiraatira évoquait aussi la tenue du comité politique de lundi soir. Questionné sur la possibilité d’un changement d’attitude de son parti au regard d’une possible fusion avec le Tahoera’a, après consultation de la base militante, il avait répondu : "Je ne crois pas".

Contacté mardi, le leader souverainiste n’est plus si catégorique : "On verra, on a jusqu’à ce soir pour décider".

Interrogé mardi matin, Etienne Chimin affirme pourtant encore : "Ce que je confirme, c’est que l’on sera candidats" en précisant que cette candidature serait sous la bannière bleue du Tavini. Et le secrétaire général, mandataire administratif et financier du parti souverainiste d’estimer que "nul ne peut prévoir jusqu’où sa haine contre le Tapura Huiraatira conduira Gaston Flosse" en supposant que le Tahoera’a Huiraatira puisse se retirer de la course et appeller à soutenir le parti d’Oscar Temaru.

Au Tahoera’a Huiraatira, on affirme mardi matin que "la liste sera déposée telle quelle en début d’après-midi". Il y a quelques jours, interrogé par Tahiti Infos sur la possibilité d'une alliance Tahoera'a-Tavini au second tour, Gaston Flosse avait été catégorique le 15 avril dernier : "Non, pas du tout. Pas d’alliance."

Mais la versatilité est un trait de caractère répandu en politique. Le suspense sera donc entier jusqu’à mardi 24 avril, 18 heures. Heure au-delà de laquelle toute candidature pour le deuxième tour se verrait disqualifiée.

Si les heures sont comptées pour trouver le juste équilibre d'une liste commune, on peut cependant rester dubitatif sur l'intérêt stratégique d'une telle alliance. Comment prévoir son impact sur l’électorat et les sympathisants du Tavini et du Tahoera'a ? Et c'est compter sans le discrédit qu'une telle fusion de listes mettrait dans le vertueux discours du Tavini Huiraatira et sa thématique sur la probité en politique.

Pas sûr qu’une telle manœuvre ne finisse pas par profiter tout simplement au Tapura Huiraatira, après avoir étourdi et démobilisé une part des soutiens électoraux des deux camps impliqués dans cette tentative désespérée d'infléchir le verdict exprimé dans les urnes, dimanche soir, et la très large avance dont bénéficie le vote Tapura Huiraatira.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 24 Avril 2018 à 10:45 | Lu 3644 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Avril 2018 - 15:44 Vote par procuration, mode d’emploi

Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti