Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Affaire Ranelagh : Gaston Flosse et son fils Réginald mis en examen



PAPEETE, le 5 décembre 2018 - Gaston Flosse et son fils Réginald ont été placés en garde à vue mardi matin dans les locaux de la DSP dans le cadre de l'affaire de l'hôtel du Ranelagh. En fin de journée, ils ont été présentés devant un juge d'instruction. L'ancien président de la Polynésie française a été mis en examen pour "complicité de tentative d'escroquerie aux jugements".

Suite à une information judiciaire ouverte le 5 juillet, le juge d'instruction s'intéresse désormais à un possible maquillage de la comptabilité de la Société civile immobilière (SCI) Rikitea. Cette ouverture fait suite à plusieurs années de procédure.

Chronologie

En 2014, la Cour des comptes déclare Gaston Flosse comptable de fait dans le cadre de la procédure financière dite des emplois cabinet. En sa qualité d'ordonnateur des comptes de 1996 à 2004, à l'époque des faits, M. Flosse est déclaré débiteur du Trésor public à hauteur de 246 millions de francs.

En 2010, à la demande du Trésor public, le tribunal de grande instance et la cour d'appel de Paris désignent un séquestre pour garantie et sûreté de la créance du Trésor public, chargé de recevoir l'intégralité du prix de vente de l'hôtel particulier détenu par la SCI Rikitea, rue du Ranelagh dans le XVIe arrondissement parisien. Cette somme de 5,1 millions d'euros (608,6 millions Fcfp) doit revenir à la SCI dont Gaston Flosse était l'associé majoritaire.

Entre 2013 et 2017, Réginald Flosse, saisit la justice parisienne pour obtenir la levée partielle de la décision de séquestre en indiquant qu'il était créancier de la SCI à hauteur de 300 millions Fcfp. A cette occasion, Réginald Flosse produit une comptabilité de la SCI qui semble avoir été modifiée.

Après avoir pris connaissance de ce document, le Trésor public dénonce au parquet de Papeete des soupçons de faux, usage de faux et tentative d'escroquerie au jugement. Une enquête préliminaire est ouverte le 28 juillet 2016 et confiée à la DSP.

Suite à cette enquête préliminaire, une information visant Gaston Flosse et Réginald est ouverte à l'instruction le 5 juillet 2018. C'est donc dans ce cadre que l'ancien président et son fils ont été placés en garde à vue mardi matin dans les locaux de la brigade financière de la police judiciaire à Papeete.

Mises en examen

A l'issue de ces gardes à vue, les deux hommes ont été présentés devant le juge d'instruction Frédéric Vue mardi en fin de journée. Gaston Flosse a été mis en examen pour "complicité de tentative d'escroquerie aux jugements", son fils pour "tentative d'escroquerie aux jugements, faux et usage de faux." Tous deux ont ensuite été placés sous contrôle judiciaire.

Rédigé par Garance Colbert le Mercredi 5 Décembre 2018 à 09:01 | Lu 2620 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 12:20 Carnet de voyage - Dans les cimetières de Rimatara

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués