Tahiti Infos

Affaire Ramin : Metronews se fait corriger par les internautes polynésiens


PAPEETE, le 20 mai 2014 - Quand les médias métropolitains parlent de la Polynésie, ils oscillent souvent entre le cliché paradisiaque et le sensationnalisme mal informé. C'est dans ce deuxième travers que s'est jeté le site Internet Metronews (le site des journaux gratuits Métro) en titrant "Le fait divers du jour : un violeur cannibale écope de 28 ans de prison" à propos de l'affaire Ramin.

Or il suffisait de suivre n'importe quel média polynésiens (en particulier les articles de Tahiti-Infos sur l'ouverture du procès, la première journée, les plaidoiries et jusqu'au délibéré final) pour réaliser la grossière erreur. En effet, la rumeur de cannibalisme lancée par les tabloïds anglais a été démentie quelques jours plus tard, dès le début de l'enquête.

Le tollé général suscité en Polynésie par le titre totalement fantaisiste de Metronews pour son article relatant le procès a conduit les internautes à bourrer les commentaires de l'article de corrections et de remarques pas très amènes sur le professionnalisme des auteurs, au point que le journal publie désormais un erratum au complet (accompagné, heureusement, d'un nouveau titre et d'un nouveau contenu) :

"ERRATUM - Dans une première version de l'article, nous avions rapporté des faits de cannibalisme dont Arihano Haiti aurait été l'auteur, en nous fondant sur les informations relayées par un média britannique. Il s'agissait en réalité de rumeurs infondées, relayées par certains journaux étrangers mais démenties depuis, au cours du procès. Nos remerciements et nos excuses aux lecteurs qui nous ont signalé cette erreur."


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mardi 20 Mai 2014 à 13:43 | Lu 118524 fois