Tahiti Infos

Adieu à deux grands pêcheurs


Jean Claude Bourdelon, au centre © Tahiti Zoom
Jean Claude Bourdelon, au centre © Tahiti Zoom
PAPEETE, le 24 octobre - Deux figures de la pêche sous-marine nous ont quittés en une semaine. Jack Bennett, inventeur du “fusil tahitien” et Jean-Claude Bourdelon, membre fondateur de la fédération, ne sont plus.

La chasse sous-marine polynésienne est en deuil. Deux de ses figures emblématiques, Jack Bennett et Jean-Claude Bourdelon, grands champions ayant contribué à l’essor et à la promotion de la pêche sous-marine dans les années 70, nous ont quittés.

Jack Bennett, le père du fusil tahitien

Avant les années 50, les Polynésiens utilisaient le fusil hawaiien, sorte de fronde composée d’un morceau de chambre à air et d’une flèche (ce type de fusil appelé “pole spear” est encore utilisé à Hawaii). Jack Bennett révolutionne cette technique en y ajoutant une gâchette réalisée grâce à un système ingénieux de cuillère, maintenu avec des morceaux de chambre à air sur un bois de pūrau. Ce système sera amélioré par la suite pour devenir le fameux patara’a Tahiti. Jack Bennett était aussi un grand pêcheur. Il a été champion de Polynésie en 1963 avec le nom moins célèbre Jean Tapu. Ce dernier sera champion du monde quelques années plus tard avec un fusil équipé de ce fameux patara’a Tahiti avec lequel il pêchera toute sa vie. C’est à Moorea que le corps de Jack Bennett a été enterré.

Jean-Claude Bourdelon, capitaine des sélections tahitiennes

Compétiteur, entraîneur officiel de notre sélection dans les années 70, membre fondateur de la fédération tahitienne de chasse sous-marine, propriétaire et gérant d’une des plus grosses enseignes d’articles de pêche, la vie de Jean-Claude a gravité autour de la pêche sous-marine. Ces dernières années encore, il venait régulièrement accompagné de sa femme Lily, assister attentivement aux pesées du championnat avec toujours cette humilité et cette discrétion qui lui était propre. Il a coaché, entraîné nos équipes pendant plus de 20 ans et des générations de champions se souviennent de ce visionnaire qui était de bon conseil et qui chérissait le monde sous-marin. Jean-Claude fait partie des quelques rares pêcheurs sous-marins à avoir reçu la médaille de la jeunesse et des sports.

C’est avec une grande émotion et une grande tristesse que les membres de la fédération tahitienne des sports subaquatiques de compétition, les présidents de club, les anciens champions que sont Antony Paheroo, Ariipeu Cowan, Alfeo Pihatarioe transmettent leurs condoléances aux familles endeuillées.
Rahiti Buchin
 

Jack Bennett
Jack Bennett

Rédigé par Rahiti Buchin le Jeudi 24 Octobre 2019 à 18:45 | Lu 6073 fois