Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Accord sur la baguette à 57 Fcfp



Tahiti, le 12 novembre 2019 – Un accord a été trouvé entre le Pays et le syndicat des boulangers pour une revalorisation du prix de la baguette de pain de 53 à 57 Fcfp. Le conseil des ministres doit examiner ce mercredi un arrêté fixant le nouveau tarif maximal de vente.
 
Le conseil des ministres doit examiner mercredi un arrêté revalorisant le prix de vente de la baguette de pain en Polynésie française de 53 à 57 Fcfp. Une demande récurrente du syndicat des boulangers ces dernières années, remise au goût du jour par le syndicat présidé par Franklin Sui, et ses membres Gilles Roland, Hubert Liu, Victor Wong et Jimmy Koan, lors de deux rencontres avec le gouvernement les 9 septembre et 14 octobre dernier. A l’époque, les boulangers avaient demandé une hausse du prix de la baguette à 60 Fcfp, tout en conservant leur dispositif de subvention de la farine. Le syndicat mettant en avant l’augmentation des charges, notamment salariales, pour justifier cette demande. En Polynésie, le prix du pain est réglementé par un arrêté datant de juillet 1996 et revalorisé pour la dernière fois en 2011. Il pose le principe d’une baguette « mesurant entre 50 et 60 centimètres, d’un poids minimal de 250 grammes » ne pouvant être vendue à plus de « 53 Fcfp » sur l'ensemble du territoire. Le tarif est un tarif maximal autorisé, les commerçants pouvant choisir de vendre leur baguette de pain moins chère, comme c’est le cas dans certaines enseignes.

« On a accepté cette hausse à 57 Fcfp »

Selon les informations recueillies par Tahiti Infos, un accord a été trouvé entre le Pays et le syndicat pour une augmentation du prix de la baguette en deçà des demandes du syndicat. « On a accepté cette hausse à 57 Fcfp, parce que c’est vrai qu’il est compliqué d’augmenter d’un seul coup le tarif à 60 Fcfp », explique Franklin Sui, le président du syndicat, « mais il faudra reparler d’une augmentation à 60 Fcfp dans les six prochains mois ».
 
Reste maintenant à faire avaliser cette modification mercredi par le conseil des ministres. Le nouveau tarif sera ensuite applicable dès la promulgation de l’arrêté au Journal officiel de la Polynésie française.

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 12 Novembre 2019 à 17:23 | Lu 3737 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus