Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Accident en Australie: les Américains envisagent de clouer au sol leurs Ospreys



Washington, Etats-Unis | AFP | lundi 07/08/2017 - Le corps des Marines envisage de clouer au sol sa flotte d'Osprey, un avion hybride à décollage horizontal ou vertical, ainsi que d'autres modèles d'appareils pour des vérifications de sécurité après un accident qui a fait trois morts en Australie, selon un responsable américain.

L'appareil, un MV-22 Osprey de l'armée américaine stationné au Japon, s'est abîmé en mer samedi dans le cadre d'un exercice militaire américano-australien, qui venait de se terminer.

Vingt-trois des 26 occupants ont été rapidement secourus mais trois ont été portés disparus, et les recherches pour les retrouver ont été interrompues dimanche.

"Nous étudions nos options en ce qui concerne un examen des mesures de sécurité de l'ensemble de la flotte du corps des Marines à cet instant... avant un examen de la sécurité au sens large", a indiqué lundi à l'AFP un responsable de la Défense américaine.

D'après cette source, l'appareil s'est écrasé après avoir accroché l'arrière du navire amphibie de transport USS Green Bay sur lequel il tentait de se poser.

Des responsables américains étudient également la requête du ministre japonais de la Défense, qui a fait part de ses "nombreuses inquiétudes" après avoir lui-même volé à bord d'un Osprey au Japon après le crash de samedi.

Itsunori Onodera, nommé jeudi à son poste, a demandé aux Américains de suspendre temporairement les vols de cet appareil dans son pays: "Nous avons toujours de nombreuses inquiétudes", a-t-il dit au général Charles Chiarotti, commandant adjoint des forces américaines au Japon, selon un porte-parole du ministère japonais.

Le capitaine de vaisseau Jeff Davis, porte-parole du Pentagone, n'a pas indiqué si l'armée américaine allait accéder à la demande japonaise mais il a assuré que la sécurité était une préoccupation fondamentale.

"Nous considérons toujours la sécurité de toutes nos opérations, pas simplement celle des MV-22, avec beaucoup de sérieux et nous avons conscience du fait que nous sommes des invités du gouvernement japonais", a-t-il relevé.

"Je voudrais également souligner que ces troupes (...) sont là-bas spécifiquement pour assurer la protection du Japon et pour renforcer davantage notre sécurité commune", a poursuivi le porte-parole du Pentagone.

Le MV-22, issu d'une coopération américaine entre l'avionneur Boeing et le spécialiste des hélicoptères Bell, dispose de deux moteurs en bout d'ailes, qui pivotent pour passer en mode hélicoptère pour décoller ou en mode avion pour voler plus rapidement.

Il a été impliqué dans plusieurs accidents mortels, la plupart survenus aux Etats-Unis. En avril 2000, 19 Marines ont été tués en Arizona dans une mission d'entraînement.

Les vols d'Osprey ont été suspendus quelques jours au Japon en décembre 2016 après un incident: un appareil a effectué un amerrissage d'urgence en raison d'un problème d'hélice lors d'un exercice de ravitaillement en vol. L'équipage a été secouru.

Cet incident avait relancé les réticences maintes fois manifestées par la population locale vis-à-vis de ces appareils. La présence de troupes américaines à Okinawa est mal vécue par les habitants, qui réclament leur départ.

Rédigé par () le Lundi 7 Août 2017 à 15:50 | Lu 785 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Octobre 2020 - 05:40 Double hommage à Samuel Paty en Nouvelle-Calédonie

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus