Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

À Ua Pou les cadets de la sécurité civile en pleine formation



À Ua Pou les cadets de la sécurité civile en pleine formation
UA POU, le 2 mars 2017 - C'est une première en Polynésie. Le chef du centre de secours de Ua pou et le professeur d'EPS du collège ont recruté un groupe de cadets de la sécurité civile. Ce dispositif, destiné aux collégiens, lancé officiellement à Ua pou à la rentrée 2016/2017, sensibilise les élèves aux différentes formes d'engagement citoyen. Depuis, un noyau dur de volontaires répond présent aux rendez-vous bimensuels sur l’île marquisienne.

Ce vendredi après-midi, au pied de l'internat du collège de Ua pou les cadets de la sécurité civile écoutent Dany Capron, le chef du centre d’incendie et de secours de l'île. Leur enseignant d'EPS est à leurs côtés. Au programme : le sauvetage et la protection contre les chutes.

"Les nouveaux", interpelle Dany Capron, "je vous explique comment je fonctionne. On ne vient pas ici en balade. Si vous vous engagez, assumez et revenez. On ne vous garde pas si vous manquez des séances sans excuse vraiment valable. Maintenant", poursuit-il en présentant ses collègues puis en déballant du matériel apporté pour l'occasion : "voici un LSPCC, un lot de sauvetage et de protection contre les chutes".

Des rendez-vous 2 fois par mois

Concrètement, les volontaires recrutés au sein du collège de Ua pou, ont rendez-vous deux fois par mois avec Dany Capron, ses collègues et le professeur d'EPS. Les séances ont lieu en dehors du temps scolaire, le vendredi ou le samedi en fonction des activités et disponibilités.

Les séances se découpent en deux temps "ils ont un peu de théorie et beaucoup de pratique". Elles permettent d’aborder différents thèmes : ils s'essayent à la descente en rappel, vont en mer, ils suivent la formation prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), se familiarisent avec du matériel de sauvetage, roulent et déroulent des tuyaux, rencontrent les acteurs de la sécurité civile présent à Ua pou… En fin d’année, un déplacement des cadet-te-s à Tahiti est prévu pour rencontrer les acteurs au grand complet et, dans la mesure du possible, découvrir le site et les enseignants du bac professionnel sécurité civile et publique du lycée professionnelle de Faa’a.

Dans l’attente, un livret individuel de suivi est complété par l'enseignant qui veille à la présence de chacun et leur évolution. "L'engagement… C'est peut-être ce qui est le plus difficile à transmettre dans ce projet", indique le professeur d’EPS après six mois d'aventure. "Mais, au fil du temps, les élèves prennent confiance en eux."

Une démarche citoyenne

Présenté dans le bulletin officiel de l'éducation nationale du 3 mars 2016, le dispositif des cadet-te-s de la sécurité civile "s'inscrit dans le cadre de la promotion des valeurs de la République et des démarches citoyennes. Elle va au-delà d'une simple sensibilisation et répond à cette exigence de l'État (…) relative aux orientations en matière de sécurité civile et s'inscrit dans l'esprit du plan de grande mobilisation de l'école pour les valeurs de la République de janvier 2015".

Les objectifs de ce dispositif sont de favoriser une culture de la sécurité civile, de sensibiliser aux comportements de prévention, développer l’un sens civique chez les jeunes élèves, reconnaître les cadet-t-e-s comme assistants de sécurité lors des exercices d’évacuation ou de confinement, de favoriser l’engagement ultérieur des élèves au sein de la sécurité civile.

À Ua pou, le concept a séduit le professeur d'EPS : "Ce qui m'intéressait surtout c'était la culture de l'engagement, la rigueur, l'activité physique… C'est aussi un moyen de présenter les métiers de la sécurité pour qu'ils envisagent concrètement des parcours professionnels. Ce qui n’est pas toujours évident dans un endroit isolé come Ua pou. Un grand nombre de jeunes veulent devenir militaire sur l'île car il y a des recrutements ici."

"Ils seront mes yeux dans les vallées"


Dany Capron, sollicité, a accepté le challenge. "Les cadets de la sécurité, formés, seront mes yeux dans les vallées". Ua pou comptent sept vallées dont certaines de trouvent à plus de deux heures de 4x4 les unes des autres. De fait, le temps d'intervention peut être long, très long. "Ils vont pouvoir faire de la reconnaissance, approcher les victimes, passer des messages." Sans toutefois se substituer aux professionnels lors des interventions.

D’autres établissements polynésiens suivent le mouvement. Le collège de Tipaerui travaille avec le centre d’incendie et de secours de Papeete et celui d’Arue va commencer d’ici quelques semaines avec le centre de Pirae.


Moeata, cadette de la sécurité civile à Ua pou.
Moeata, cadette de la sécurité civile à Ua pou.
"Je voulais faire ma curieuse"

Moeata, 14 ans, l'une des fidèles cadettes. "Je voulais faire ma curieuse, savoir ce que c'était d'être pompier. J'ai commencé en octobre 2016. J'en ai entendu parler au collège. Tout ce qu'on fait ça répond à ce que j'attendais. Ce que j'ai préféré pour l'instant c'est rouler et dérouler les tuyaux, c'était aussi la sortie en bateau voir comment le bateau avançait, ce qu'on pouvait faire sur l'eau pour aider. Si je peux, je continuerai l'année prochaine."

À Ua Pou les cadets de la sécurité civile en pleine formation

Rédigé par Delphine Barrais le Jeudi 2 Mars 2017 à 09:39 | Lu 1819 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués