Tahiti Infos

A Papara, les aménagements de la Taharu'u font débat


Des travaux pour l'aménagement de la rivière Taharu'u ont démarré début février, "sans aucune autorisation affichée" déplore la présidente de l'association de défense de la rivière.
Des travaux pour l'aménagement de la rivière Taharu'u ont démarré début février, "sans aucune autorisation affichée" déplore la présidente de l'association de défense de la rivière.
PAPARA, le 14 avril 2015. Samedi dernier, le 11 avril, le bureau d'étude spécialisé Pae Tai Pae Uta présentait aux associations de défense et aux riverains les conclusions de l'étude d'impact de la réhabilitation de la rivière Taharu'u. Malmenée depuis 40 ans, pillée par des extractions, faites sans tenir compte de la réglementation, pour ses agrégats, la Taharu'u doit être aménagée au cours des six prochaines années, sur 3 km. Protection des berges, reprofilage du cours d'eau, réalisation d'un bassin dégraveur pour piéger les roches à ôter du lit de la rivière. Ces travaux devraient permettre de protéger les propriétés du rivage et de ne plus procéder à ces extractions qui causent tant de mal aux cours d'eau.

Mais le projet du gouvernement de faire de cette rivière un modèle d'une réhabilitation réussie, se heurte à la méfiance. Il faut dire que le démarrage de travaux sur place, alors que le projet n'avait pas encore été présenté aux riverains, est venu anéantir la volonté affichée d'une large concertation! Un déficit de communication que les associations de défense n'ont pas manqué de souligner. "Les projets ne sont jamais bien ficelés, des changements apparaissent par rapport au projet initial. Là, sous prétexte de réhabiliter la rivière on se rend compte qu'il y aura de nouveau des extractions pour servir les grands travaux du Pays" remarque Claudine Tuarau, présidente de Ia Ora Taharu'u, "il faudrait être plus clair et plus honnête vis-à-vis des personnes concernées" a-t-elle poursuivi. La consultation du projet par les habitants s'arrête ce vendredi en mairie de Papara alors que rien n'a été véritablement fait pour dire qu'elle démarrait, il y a un mois. Un déficit de communication qui risque de peser lourd.

Sur le même sujet lire aussi La protection des rivières c'est un budget à 15 milliards de Fcfp, en CLIQUANT ICI


Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 14 Avril 2015 à 16:10 | Lu 114811 fois