Tahiti Infos

À Arue, on prend presque les mêmes et on recommence


Tahiti, le 10 janvier 2022 – Les deux listes de Teura Iriti et Léo Marais ont été déposées lundi matin au haut-commissariat, en attendant celle de Tepuanui Snow mercredi, pour les élections municipales partielles du 30 janvier prochain à Arue. Quelques changements par rapport aux élections de 2020, mais une équation politique qui n'a pas beaucoup évolué.
 
Sauf surprise de dernière minute, ce sont globalement les trois mêmes forces politiques qu'au second tour des municipales de juin 2020 qui vont s'affronter lors des élections municipales partielles de Arue le 30 janvier prochain. Deux mois jour pour jour après l'annulation définitive du scrutin de 2020 par le Conseil d'État, le haut-commissariat a ouvert lundi matin la période de dépôt des listes candidates aux municipales partielles. Des candidats qui ont jusqu'à jeudi midi pour se faire connaître.
 
Rappelons que les élections municipales de Arue ont été annulées après la découverte de 115 procurations irrégulières établies par l'équipe de campagne de la maire élue Teura Iriti, alors que le scrutin s'était joué à 79 voix d'écart entre les listes de Philip Schyle et de la nouvelle tāvana. Une enquête préliminaire au pénal est encore en cours et deux colistières de Teura Iriti –parmi lesquelles la deuxième adjointe de Arue Yolande Bennett– ont été déclarées inéligibles par le Conseil d'État pour avoir établi ces fameuses procurations.
 
Teura Iriti pour confirmer
 
Reste que le premier tour du dimanche 30 janvier prochain devrait voir s'affronter les trois mêmes forces politiques que lors du second tour des municipales de 2020. A quelques différences près…
 
Lundi matin, la maire déchue et présidente du groupe Tahoera'a à l'assemblée, Teura Iriti, a déposé sa liste au haut-commissariat. “Nous sommes sereins. C'est quasiment la même liste. Nous continuons avec une grande partie des colistiers”, a brièvement déclaré Teura Iriti, toujours sans la moindre référence à l'affaire des procurations. La liste de Teura Iriti, que Tahiti Infos a pu consulter, a tout de même connu quelques changements. Un peu moins d'un tiers des noms diffèrent par rapport à juin 2020. Jacky Bryant de Heiura-Les Verts est 4e et a pu placer quelques candidats supplémentaires, parmi lesquels notamment Karl Reguron 22e. Errol Bennett, ancienne star du football et mari de Yolande Bennett, remplace sa femme à la 26e place. On note également les absences de Jolina Luta-Aroita et Nahiti Teariki, respectivement 3e et 4e de la liste de juin 2020… “Il n'y a pas de couleurs politiques. Ce qui compte pour nous, c'est que les enfants de Arue puissent continuer à se tenir la main et continuer à travailler pour leur petite commune de Arue”, a uniquement commenté l'ancienne maire, qui apparaît aujourd'hui favorite de cette élection.
 
Léo Marais, le pari
 
Autre liste déposée lundi matin au haut-commissariat, celle du désormais remplaçant officiel de l'ancien tāvana Tapura de Arue, Philip Schyle. Après avoir gardé le secret de polichinelle pendant plusieurs semaines, Léo Marais a bien déposé une liste qu'il présentera mardi en conférence de presse. “Cette liste est une liste politique. Nous sommes soutenus par le Tapura”, a affirmé Léo Marais. L'ancien adjoint de Philip Schyle aura donc la lourde tâche de reprendre la place laissée libre par le retrait de l'élu Tapura. “L'histoire a fait qu'il fallait y aller et que quelqu'un reprenne le flambeau. (…) Je n'ai pas peur des challenge.”
 
Si la candidature de Léo Marais n'a pas fait l'unanimité parmi les colistiers de l'ancien tāvana de Arue, la nouvelle tête de liste n'a pas caché avoir “renouvelé les équipes” pour ces élections municipales partielles. “Une liste de diversité, tant sur les ethnies (sic) que sur les catégories sociales, sur les compétences. Je suis assez fier de ce renouvellement de liste”, a commenté Léo Marais. “Pour ceux qui ne le savaient pas, moi j'ai commencé ma vie politique à l'époque de Boris Léontieff dont j'étais forcément inspiré. Et puis, c'est vrai que j'ai eu cette chance d'apprendre pendant douze ans de vie politique à côté de Philip, où j'ai fait mes armes en politique dans cette belle commune de Arue.”
 
Tepuanui Snow toujours là
 
S'il n'avait pas encore déposé sa liste lundi, Tepuanui Snow confirme néanmoins sa participation pour le scrutin du 30 janvier. Brièvement inéligible en raison d'un retard de dépôt de ses comptes de campagne, l'ancien président de la Fédération des associations de parents d'élèves (Fapeep) est aujourd'hui en pleine capacité de se présenter. Il doit déposer une liste relativement identique à celle de juin 2020 mercredi matin.
 
Rappelons que lors du second tour des dernières élections municipales à Arue, la liste de Teura Iriti était arrivée en tête avec 1 846 voix (47,33%), suivie de celle de Philip Schyle avec 1 767 voix (45,31%) et de la liste de Tepuanui Snow avec 287 suffrages (7,36%).
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 10 Janvier 2022 à 17:06 | Lu 2156 fois