Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

720 millions de francs pour réaménager l'esplanade Jacques Chirac



PAPEETE, le 3 février 2017 - Ce vendredi, Georges Puchon, directeur du port autonome et son équipe ont présenté le projet de réaménagement de l'esplanade Jacques Chirac, sur le front de mer de Papeete. Le projet devrait voir le jour en 2018.

"Ce n'est pas l'annonce d'une idée. Ce que nous présentons aujourd'hui annonce le début des travaux", a lancé en préambule, le directeur du port autonome Georges Puchon. 2017 sera l'année du port autonome. D'importants travaux et aménagements vont être réalisés pour un coût total de 2 milliards de francs. Georges Puchon et son équipe ainsi que le ministère de l'Équipement ont dévoilé une partie de ces investissements. L'esplanade Jacques Chirac est le premier volet de la série.

"C'est un projet global qui s'inscrit dans la continuité des différents aménagements effectués sur le front de mer", a expliqué l'architecte retenu pour ce projet, Alexis Nguyen-The, qui est aussi à l'origine des jardins de Paofai, du col du Tahara'a ou encore de la passerelle piétonne de Taapuna à Punaauia. Situé entre les jardins de Paofai et la marina de Papeete, l'esplanade Jacques Chirac à l'arrière du rond-point éponyme va changer de visage. Face à la rade de Papeete, des bâtiments destinés à abriter les bureaux des employés du port autonome vont être aménagés. A ses côtés, se trouveront des locaux pour les voyageurs arrivés par bateau : salle de détente, espace internet, sanitaires ou encore buanderie seront à leur disposition.

Du côté de Paofai sera construit un restaurant. Le bâtiment de 300 mètres carré pourra accueillir jusqu'à 300 personnes et sera érigé selon un style traditionnel. Au nord de l'hémicycle, l'architecte a imaginé la création d'un "bistrot de port", aux courbes élancées et épurées. "Ce concept a été conseillé par Olivier de Kersauson, qui est déjà propriétaire de ce type d'établissement en métropole", remarque Alexis Nguyen-The.

Au centre de l'esplanade se trouvera un espace ouvert qui pourra accueillir, entre autres, des spectacles. "Dans cet aménagement, nous voulions ajouter un symbole fort, quelque chose qui représente bien la Polynésie. Nous avons étudié plusieurs pistes et nous en sommes venus à choisir une pirogue à voile. C'est un symbole pour la Polynésie ", explique l'architecte. La partie piétonne qui borde le lagon sera elle aussi revue.

720 millions de francs, c'est l'estimation, à l'heure actuelle, du coût de ce projet. Les travaux pourraient débuter au mois d'août. Pour la concrétisation, il faudra attendre la fin du second semestre 2018.

Bientôt, le port autonome s'attaquera un autre chantier : le terminal de croisière. "Ainsi, nous aurons totalement terminé l'aménagement du front de mer", a conclu Georges Puchon.


La stèle de Moruroa e Tatou ne sera pas déplacée

S'il en était question à un moment, le directeur du port autonome a clarifié les choses ce vendredi. La stèle installée sur l'esplanade Jacques Chirac par l'association Moruroa e Tatou en mémoire des victimes du nucléaire ne sera pas déplacée. "Au départ nous voulions le faire, mais après des discussions avec Roland Oldham (NDLR : président de Moruroa e Tatou) et son équipe, nous avons décidé de la laisser là où elle se situe pour le moment. Le positionnement de la stèle est important. Il rappelle ce qu'a vécu la Polynésie pendant des années. Cette esplanade est un carrefour de la culture", a déclaré le président du port autonome Georges Puchon.


Rédigé par Amelie David le Vendredi 3 Février 2017 à 19:15 | Lu 8035 fois






1.Posté par Jeremy le 03/02/2017 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bonne idée que d'investir dans la qualité de l'environnement du port, qui est au coeur de la cité de Papeete, son poumon économique. Mais il faudrait que la Polynésie (son gouvernement) dégage sans plus tarder les ressources pour endiguer les rivières (rivières-poubelles...) de nos villes, notamment la Papeava à Papeete, qui à chaque débordement inonde des entreprises de la zone de Fare Ute. Des créatrices d'emplois et de revenus fiscaux, qui pourraient à juste titre se révolter contre l'attentisme irresponsable des politiciens....Et il faut aussi une police efficace pour éviter la poubellisation des rivières: "prévention bla-bla", mais surtout répression des pollueurs !

2.Posté par Arsenik le 03/02/2017 20:39 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Whaouuu le mega projet a presk un milliard juste l annee des elections. Hahahaha.
Pas de chance la concretisation ce sera apres....

3.Posté par Canaille le 04/02/2017 06:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu''ils nous refasse les routes en priorité, elles sont defoncées, nos amortisseurs en pâtissent, des caniveaux dans certaines rues comme à mamao rue du régent paraita ( ce n''est qu''un exemple ), projet inutile tant qu''il n''y a pas dégradation du lieu

4.Posté par Nicole sans coeur le 04/02/2017 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mettez les sous dans l’éducation plutôt....

5.Posté par Auriol vincent le 04/02/2017 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

720 Millions pour une place
100 Millions pour les sinistrés

Ne cherchez pas l'erreur, il n'y en pas… :)

6.Posté par flop le 04/02/2017 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

euh, il s'agit de l'investissement du port autonome, aucun rapport avec l'aide exceptionnel dégagé par l'APf

7.Posté par pastour le 04/02/2017 18:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quid de ces snacks moribonds et minables où il n'y a pas un chat qui encrassent le jardin de Paofai ?

8.Posté par lola le 04/02/2017 20:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Faire et défaire Et si on faisait un parking au niveau de la gare maritime et on rasait la verrue juste en face ? La place jacques chirac, elle ,ne ressemble pas à une zone mal famé. L'ex hotel kong tiki, et son compère l'ex royal papeete qui appartient au pays si. ! Quand on sort de la gare maritime quel spectacle pour les touristes !!! Un peu de jugeotte Mr PUCHON ! Il y a beaucoup de chose à faire avec cet argent au niveau du port en lui même y compris à moorea Bon vu votre parcours on s'étonne pas . On peut parier que dans ces 720 millions tout n'ira pas dans les travaux ; Une commande politique en vue de 2018 le parking chirac ne rapporte rien ? ;faudra éplucher les frais d'étude

9.Posté par sam le 04/02/2017 20:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alexis l'architecte, c pas une réussite ton aménagement du col du Taharaa, faut voir simplement les touristes âgés qui restent dans le bus pour cause de monté trop difficile

Avant, ya 50ans (je suis un ancien qui vit à Arue depuis 70ans), la vue et l'accès à la plage du Beach House étaient faciles

Alexis retourne tester ton concept qd t'auras 70 balais

10.Posté par Pito le 05/02/2017 08:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très bien tout cela, dans la continuité des jardins de Paofai, voilà une bonne vitrine pour nos touristes.......mais il ne faut pas que ceux ci poussent la porte car après la vitrine c'est catastrophique, traversé la rue et ils vont trouver des façades de bâtiments sales, des rue sales, défoncées, etc......c'est tout un plan d'aménagement de Papeete qu'il faut mettre en œuvre.

11.Posté par DIKé le 06/02/2017 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un scandale de plus. 720 millions financés comment ? sur fonds propres? si oui ,la preuve que le port autonome SURTAXE toutes nos marchandises. Cet argent devrait être utilisé par le territoire pour refaire les routes, aménager des parkings autour de la gare maritime, aider à la ( re-) construction de logements. Un scandale alors que des milliers de personnes se retrouvent dans la boue.
Construire dans ce jardin des bureaux pour le personnel du porc autonome!!!!! bien sûr au meilleur endroit ,utilisé actuellement par la population comme lieu de détente!!! Et les locaux neufs qui viennent d'être construit pour les navigateurs? Détruits pour être remplacés par de plus luxueux? Et les parkings quasiment inexistants pour aller au nouveau théatre? La folie des grandeurs. Français, vous qui financez ce territoire pour presque 200 milliards de fcfp chaque année reprenez le pouvoir à cette nomenklatura irresponsable.
Vous nous donnez vraiment les bâtons pour vous battre.

12.Posté par DIKé le 06/02/2017 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aujourd'hui se sera la fête du port autonome: Lors de la construction des marinas dans le port de Papeete qui s'est assuré que les ducs d'Albe, ces pieux en acier qui maintiennent les pontons, seraient suffisamment hauts en cas de très forte houle?
La marge est d'un peu plus d'un mètre, au-delà se sera l'effet tsunami.. L'élévation prévue des océans, un bon cyclone, une basse pression atmosphérique, une forte marée, des fortes pluies, une forte houle d'ouest , et tous les mini-quais sortiront de leur gongs. Tous les bateaux se retrouveront sur le boulevard. Pourtant c'est bien déjà arrivé??? Je parie 720 millions que nous reverrons cela avant 20 ans.
Le porc autonome, un état dans l'état. prochain sujet: la hauteur des grues dans l'axe de la piste...

13.Posté par emere cunning le 06/02/2017 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce serait sympa si, dans le prolongement de Paofai, l'esplanade Chirac restait un bel espace vert agréable où les touristes, familles (en appart notamment) et jeunes peuvent continuer à venir là se détendre. Elle ne devrait accueillir que des petites structures à vocation touristique (resto et petites scènes pour des spectacles) mais sûrement pas les services administratifs du Port autonome.

14.Posté par emere cunning le 06/02/2017 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Diké,
"Français, vous qui financez ce territoire pour presque 200 milliards de fcfp chaque année reprenez le pouvoir à cette nomenklatura irresponsable."
Ne faites pas l'innocent, les grosses boites qui s'en mettent plein les poches sur ces chantiers, on les connaît toutes. Toujours les mêmes, des français pour les 3/4, avec leurs petits ouvriers qui font le vrai boulot payés au lance-pierre.
C'est dingue comme l'Autonomie vous reste en travers de la gorge ; après vous le déluge ! Continuez comme ça...

15.Posté par Hirinake le 07/02/2017 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Emere plutot que de continuer a raconter des aneries reflechis un peu: il n'est pas question d'y mettre les services administratifs du port autonome mais un seul bureau qui s'appelle une capitainerie comme dans toutes les marinas du monde. C'est un bureau a la disposition des skippers de voiliers afin de leur permettre de pouvoir faire toutes leurs formalites d'arrivee obligatoires et aussi un bureau de renseignement. Sans ce bureau, eh ben ils devront se deplacer jusqu'a Motu Uta a....5kms plus loin, ca y est tu as pige ? C'est pour cela que ce bureau provisoire existe deja et sera demoli apres la construction du projet.
E taata oe no te poiri taotao.

16.Posté par HuahineMan le 08/02/2017 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

taui i te îoa ! changez de dénomination : "Esplanade/Place Pouvanaa a OOPA" conviendrait mieux, un clin d'oeil à notre histoire et au seul nationaliste que la France avec CDG et ses "sbirourous" ont déporté à FaraniLand pour étouffer tout mouvement à contrarier l'installation du CEP. Avec la stèle de Moruroa e Tatou, ce sera tout symbole et symbiose !

17.Posté par emere cunning le 09/02/2017 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Hirinake,
Haapii pai i te tai'o, e a tamau i to tite'a mata :
"Face à la rade de Papeete, des bâtiments destinés à abriter LES BUREAUX DES EMPLOYES DU PORT AUTONOME vont être aménagés." O 'oe mau te pouri ta'ota'o.
Et je ne vois pas pourquoi nous devrions privilégier ces gens de passage à toutes nos familles qui vivent en appartement en plein centre ville. Ils disposent de peu d'espaces verts agréables où se détendre et devraient être prioritaires, eux qui payent des impôts à l'année contrairement à tes potes qui vivent sur leur bateau. Quant à ceux qui débarquent, ils apprécieront de faire un peu de marche après des heures passées en mer.
Eaha hoi, e taata outou no te hupehupe ?

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance