Tahiti Infos

4 600 vahine pour la 19e Tahitienne


Organisée à l'occasion de la journée des droits des Femmes, l'ensemble des bénéfices de La Tahitienne, générés par les frais de participations et les dons, sont renversés intégralement à l'APAC.
Organisée à l'occasion de la journée des droits des Femmes, l'ensemble des bénéfices de La Tahitienne, générés par les frais de participations et les dons, sont renversés intégralement à l'APAC.
Tahiti, le 8 mars 2020 - Elles étaient 4 600 à prendre le départ samedi à la mairie de Pirae de la 19e édition de La Tahitienne. La course a été remportée par Sophie Gardon, qui a signé son cinquième succès sur cette célèbre course. 

C'est l'un des rendez-vous incontournable de l'année au fenua. La 19e édition de La Tahitienne, organisée par l'Association sportive courir en Polynésie (ASCEP), s'est tenue samedi à Pirae. Encore une fois, la célèbre course réservée exclusivement aux vahine, a été victime de son succès avec au totale 4 600 inscriptions ! 

Organisée depuis près de 20 ans à l'occasion de la Journée internationale des droits des Femmes, l'ensemble des bénéfices de la course généré par les frais de participations et les dons, sont renversés intégralement à l'Association polynésienne d’aide aux patients atteints du cancer (APAC). 

"Cela va faire six ans que l'on participe à cette course avec des copines du travail. C'est toujours un plaisir de revenir et de participer à cet événement. On se dépense physiquement et on aide également les personnes qui ont des problèmes de santé", a confié Caroline avant de prendre le départ de la course. 

Gardon, puissance 5

À La Tahitienne, personne n’est jugé : on peut être débutante, avoir des kilos en trop, alterner marche et course. L’important, c’est de bouger et de s’éclater entre copines, ou avec son compagnon et ses enfants. 

Et à 17 heures, les 4 600 vahine se sont élancées sur le parcours d'environ trois kilomètres prévu par les organisateurs. Le départ a été donné devant la mairie de Pirae en direction de Arue, via la rue Tefaatau et la rue Gadiot. Au rond-point de l’avenue Charles De Gaulle, direction le RIMaP/P et retour par l’avenue Pomare vers l’entrée principale de la mairie de Pirae pour l'arrivée.

Troisième lors de la précédente édition, Sophie Gardon s'est cette fois-ci imposée en un peu moins d'un quart d'heure de course. L'athlète, qui ne s'était plus imposée sur La Tahitienne depuis 2012, a signé son cinquième succès sur la course. 

Rendez-vous donc l'année prochaine pour fêter le 20e anniversaire de la course. 

La Tahitienne, un moment convivial à partager entre copine, ou avec sa famille.
La Tahitienne, un moment convivial à partager entre copine, ou avec sa famille.


La Tahitienne c'est aussi l'occasion de sortir ces costumes les plus originaux.
La Tahitienne c'est aussi l'occasion de sortir ces costumes les plus originaux.

Rédigé par Désiré Teivao le Dimanche 8 Mars 2020 à 13:14 | Lu 1348 fois