Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



24 établissements contrôlés, zéro infraction



Tahiti, le 15 août 2020 - Les forces de l'ordre ont contrôlé vendredi soir 24 restaurants et établissements de débit de boissons, dont 17 à Papeete, et 7 à Punaauia. Le haut-commissariat note « qu'aucune infraction n'a été relevée » et félicite l'adhésion des professionnels au renforcement des mesures sanitaires.

Après les annonces, les contrôles. Dans la soirée de vendredi, des équipes de la police nationale ont mené une « opération de prévention » dans les restaurants, et les établissements de débit de boissons du centre-ville, indique le haut-commissariat dans un communiqué. Objectif ? « Sensibiliser et contrôler les professionnels, comme les clients, sur le respect des mesures sanitaires qui s’imposent face au rebond de l’épidémie. » Des dispositions « nécessaires pour casser la chaîne de transmission locale » souligne le texte.

Il s'agit plus concrètement pour les clients d'« être assis, avec une distance d’un mètre entre chaque table, » et « de porter un masque lors des déplacements » dans ces établissements. Pour limiter tout contact physique, il est notamment « interdit de rester debout pour consommer au bar et de danser. »

Accompagnés de Frédéric Sautron, directeur de cabinet par intérim, et chef de la subdivision administrative des Tuamotu Gambier, une dizaine de policiers ont visité 17 établissements à Papeete. Une centaine de personnes ont également été contrôlées dans la zone, de 18 heures à 20h30. En parallèle, la gendarmerie nationale a fait le tour de sept établissements, principalement des restaurants, du côté de Punaauia. « L’ensemble des professionnels contrôlés adhèrent parfaitement à ses nouvelles mesures et se montrent très engagés pour participer à freiner la propagation du virus afin de protéger les clients mais aussi leurs personnels », applaudit le haut-commissariat, soulignant que « aucune infraction n’a été constatée. »

Le haussariat rappelle toutefois que « tout contrevenant s’expose à une amende de 16 100 francs, pouvant aller jusqu’à 450 000 francs, en cas de violations répétées, pendant une durée de moins de 30 jours. »
Pour finir, le représentant de l'Etat annonce que d'autres opérations de ce type sont prévues dans les prochains jours, sur l'ensemble du Pays.
 

Rédigé par Esther Cunéo le Samedi 15 Août 2020 à 22:06 | Lu 2106 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus