Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


210 heures de travaux d'intérêt généraux pour des cambriolages



PAPEETE, le 15 février 2018 - Un jeune homme âgé de 20 ans a été condamné à 210 heures de travaux d'intérêts généraux pour avoir cambrioler plusieurs logements les 10 et 13 février 2018, le jeune homme avait également mis le feu à un des appartements qu'il visitait.

C'est une histoire plutôt originale qui s'est déroulée devant le tribunal correctionnel jeudi après-midi. Un jeune homme de vingt ans comparaissait devant les magistrats pour avoir à trois jours d'intervalle et après une garde à vue cambriolé plusieurs habitations.

Les méfaits du jeune prévenu s'étalent en deux temps. Le 10 février il décidé de se rendre dans un appartement, vide depuis quelques temps, où il a l'habitude de squatter ou de fumer du cannabis. Le jeune homme escalade la façade de l'immeuble par les ventilateurs extérieurs. Une voisine l'aperçoit et prend peur. Elle met un certain temps avant d'appeler les forces de l'ordre. Pendant ce temps, l'homme fume et décide d'allumer un feu. Il allume la plaque électrique et y pose dessus un drap en coton et recouvre le tout d'un tiroir en bois. Le tout s'enflamme. Quand la voisine voit la fumée s'échapper de la fenêtre, elle appelle également les pompiers. Le jeune homme s'échappe et s'introduit dans un autre appartement où il se cache dans la chambre à coucher.. Les agents de la DSP le retrouveront dans le placard avec un sac à main autour du cou, deux culottes et un ordinateur. Pendant ce temps les pompiers sont parvenus à éteindre le feu de l'appartement au-dessus.

Le jeune homme est placé en garde à vue. Il est convoqué devant le tribunal et est relâché le 11 février. Mais cette aventure ne lui a pas suffi. Le 13 février le jeune homme remet le couvert et après avoir fumé avec un copain, il s'introduit dans une résidence militaire où il tente de cambrioler une maison. Il s'introduit dans l'habitation par la chambre d'une des filles. Le propriétaire des lieux entend les bruits et réagit rapidement. Les interpellations du propriétaire mettent en fuite le cambrioleur. Il est rapidement interpellé et de nouveau placé en garde à vue puis en détention provisoire. Il passe une nuit à Nuutania. Le jeune homme a indiqué à la barre ne pas vouloir retourner à la prison, "cette nuit mes codétenus ont menacé de me casser la figure quand je reviendrais." N'ayant pas de casier judiciaire, le jeune homme est finalement condamné à 201 heures de travaux d'intérêt généraux.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 15 Février 2018 à 17:37 | Lu 1003 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués