Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


21 morts sur les routes pour 2017, attention aux fêtes de fin d'année



PAPEETE, le 19 décembre 2017 - Jusqu'à aujourd'hui, la route aura fait 21 morts en Polynésie. Si à période égale, 2017 a fait moins de morts que 2016, les chiffres sont toujours trop élevés. Les fêtes de fin d'année étant une période très accidentogène, les forces de l'ordre et les assureurs appellent à la prudence.

21 morts depuis le 1er janvier 2017. Le bilan est lourd. Selon les derniers chiffres du haut commissariat qui s'arrêtent au 30 novembre 2017, la mortalité routière marque une baisse de 16,7% par rapport à l’an passé (20 personnes tuées, soit 4 tués de moins qu’en 2016). Le nombre d’accidents corporels est en augmentation de mort depuis le 4,2% tandis que le nombre de blessés diminue de 11,4%.

1/01/2016 au 30/11/16 1/01/2017 au 30/11/17 Evolution
2017
Accidents 141 147 +4,2%
Tués 24 20 -16,7% 21
Blessés 192 170 -11,4%

Les usagers de deux-roues constituent près de la moitié des victimes des accidents mortels. Les jeunes de moins de 25 ans représentent environ 25% de l’ensemble des victimes.

Les principales causes de la mortalité routière demeurent l’alcool (67% des accidents mortels) ainsi que les excès de vitesse et le non-port des équipements de sécurité (sur les personnes décédées, 56 % des pilotes de deux roues ne portaient pas de casque et 60 % des conducteurs ou passagers de véhicules ne portaient pas la ceinture de sécurité).

L'alcool est encore l'origine de plus de la moitié des accidents mortels. Ainsi, pendant cette période de fêtes de fin d'année où l'alcool coule à flots, le comité des entreprises d’Assurances de Polynésie française s'est saisi de la question et lance une campagne de communication afin de "responsabiliser un maximum de conducteurs à l'approche des fêtes de fin d'année."

La gendarmerie elle aussi se mobilise à l'approche des fêtes. Le capitaine Sylvain Vigneux indique que "la mobilisation en matière de sécurité routière ne doit pas faiblir afin d'inciter chacun à plus de prudence. Des consignes de fermeté particulière ont été données afin que tous les comportements à risque (vitesse, alcool, portable, stupéfiants…) soient sanctionnés. Les contrôles cibleront les axes les plus accidentogènes, mais également les lieux festifs ou établissements de nuit les plus fréquentés."

Ainsi, les soirs du 24 et du 31 décembre, l'ensemble des unités de Tahiti seront sur le pont, "l'objectif est de préserver des vies, et d'éviter des tragédies. Pour ces fêtes de fin d'année, moments de retrouvailles familiales et de bonheur partagé, gardons tous en tête que le plus beau cadeau, c'est de rester en vie", ajoute l'officier adjoint du commandement de la gendarmerie pour la Polynésie française en charge de la sécurité routière.

Aussi rappelle-t-il les règles élémentaires pour rentrer en vie. Tout d'abord, le respect des règles du Code de la route est essentiel, ensuite prévoir le retour est important, soit en désignant un capitaine de soirée qui sera sobre au moment de reprendre la route, soit en prévoyant un retour en taxi ou en transport en commun. La possibilité de dormir sur place est aussi une solution. Enfin, mieux vaut s'autotester avant de prendre la route.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 19 Décembre 2017 à 17:38 | Lu 1493 fois





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Octobre 2018 - 16:11 200 000 francs pour un gramme d’ice au détail

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués