Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



193 appelle déjà à la mobilisation pour la venue de Macron



193 appelle déjà à la mobilisation pour la venue de Macron
PAPEETE, le 8 août 2019 – En réponse aux propos d’Edouard Fritch estimant que le fait nucléaire ne relevait pas « de la compétence des maires », l’association 193 a réagi mercredi en demandant au contraire à ce que toutes les « forces vives » de la Polynésie s’unissent sur ce sujet, et appelle à la mobilisation pour la venue d’Emmanuel Macron en 2020.
 
Dans un communiqué diffusé mercredi, l’association 193 a réagi aux propos du président Edouard Fritch à l’issue du congrès des communes organisé à Rikitea. Sur place, l’association 193 avait dénoncé l’absence de discussions sur le sujet du nucléaire par les élus locaux, alors que le congrès était justement consacré au thème de l’environnement, qui plus est non loin géographiquement des sites de Moruroa et Fangataufa.
 
Le président du Pays avait expliqué que le fait nucléaire n’avait pas été retenu parmi les thèmes de ce congrès par le syndicat pour la promotion des communes parce qu’il n’était pas « de la compétence » des maires. Réaction épidermique de l’association de défense des victimes du nucléaire : « En quoi est-ce que les maires, premiers élus de proximité, ne sont-ils pas habilités à se soucier de leurs populations et de leur bien vivre lorsque l’on sait les conséquences dramatiques environnementales et sanitaires des 193 essais nucléaires français imposés ? »
 
Pour l’association au contraire, le sujet relève tout à la fois « d’une politique sectorielle transversale » et « prioritaire », et mériterait que « toutes les forces vives (…) n’hésitent pas à s’unir pour œuvrer ensemble ». L’association qui conclut en s’élevant également contre le co-financement par l’Etat du plan cancer évoqué notamment cette semaine à l’occasion du conseil des ministres de la Santé du Pacifique. Pour 193, il s’agirait d’un
« stratagème » pour « déjouer la culpabilité de l’Etat » dans les conséquences des essais perpétrés en Polynésie.
 
L’association qui appelle les Polynésiens, « toutes confessions et associations confondues, toutes les bonnes volontés » à être présents lors de la venue du président Emmanuel Macron pour « manifester un autre son de cloche que celui que jouent sans scrupule l'État et le Pays ! »
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 8 Août 2019 à 16:35 | Lu 1518 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Septembre 2019 - 15:19 Ivre, il double trois voitures et percute un vélo

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués