Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

10 communes polynésiennes proposent de l'eau du robinet potable



PAPEETE, le 29 mars 2018 - Dix communes de Polynésie française ont distribué de l’eau potable en 2017, selon le rapport annuel sur la qualité des eaux de consommation publié jeudi. Une commune de plus qu'en 2016 et 2015.

Dix communes de Polynésie française ont distribué de l’eau potable en 2017, selon le rapport annuel sur la qualité des eaux de consommation communiqué jeudi par l’administration. Un meilleur résultat qu'en 2016 et 2015.

Les dix communes distribuant de l'eau potable à ses administrés sont Papeete, Pirae, Arue, Mahina, Faa’a, Punaauia, Papara, Bora Bora, Tumaraa et Uturoa . Au total, 1789 prélèvements ont été effectués sur 151 points de réseaux de distribution et 248 prélèvements sur 24 fontaines publiques. Le classement annuel est établi à partir de l’ensemble des résultats. Seules 21 communes ont pu faire l’objet d’un classement, ce qui représente tout de même 87 % de la population du Pays. L’intégralité du classement est présentée sur des cartes et des histogrammes.

Les communes de Papeete, Pirae, Punaauia, Papara ont obtenu 100 % de résultats conformes, puis Mahina et Bora bora, 99 %. La commune de Arue est passée à 98 %, tandis que Faa'a, Tumaraa, et Uturoa obtiennent 96% de résultats conformes.


Tahiti

On note, une progression de la commune de Mahina qui passe de 94% à 99% et un maintien de la régularité pour Papeete, Pirae et Punaauia. Arue et Faa’a enregistrent une légère baisse en passant respectivement de 100% à 98% et de 99% à 96%. La commune de Papara reste la seule commune desservie en eau potable de la zone rurale. La commune de Paea recule très fortement en passant de 71% en 2016 à 39%. Le fort recul de l'eau potable dans la commune de Paea est dû aux intempéries de 2016 qui ont détruit la centrale de chloration.


LES ILES SOUS LE VENT

L'eau potable à Bora bora connait un léger recul en passant de 100% à 99%. La commune d'Uturoa connait une progression fulgurant passant de 54% en 2016 à 96% en 2017. Tumaraa enregistre elle aussi une hausse. Pour Huahine, Taha’a et Taputapuatea, la qualité est fluctuante malgré leurs efforts, avec une diminution en 2017.

Les raisons de la mauvaise qualité de l’eau distribuée sont connues : absence d’installations de traitement adaptées et efficaces des ressources en eau, mauvaise exploitation des installations liée à une carence en personnel technique qualifié, vétusté des ouvrages existants, utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles, etc.


LES FONTAINES PUBLIQUES

S’agissant des fontaines publiques, seules les fontaines Van Bastolaer à Taiarapu Est, Temae et Nuuroa à Moorea ont délivré une eau potable en 2017. Ces 3 fontaines sont alimentées par des réseaux désinfectés. A Maupiti, Nuku Hiva, Hiva Oa , Ua Huka et Ua Pou, la qualité des eaux des fontaines publiques équipées de filtration et de lampes UV ou de chloration est variable, généralement non potable.

A ce jour, 35 atolls des Tuamotu possèdent 44 centrales de production d’eau potable dont quelques-unes sont opérationnelles.


Rédigé par Marie Caroline Carrère le Jeudi 29 Mars 2018 à 17:41 | Lu 6023 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués