Tahiti Infos

​Vaccination des élus : Une obligation "morale" et "légale" pour Édouard Fritch


Tahiti, le 2 septembre 2021 - Le président Edouard Fritch a assuré jeudi que la vaccination des élus polynésiens était à la fois une obligation "morale" et "légale", et qu'il veillerait à s'assurer que les élus de sa majorité soient bien en règle sur ce point.
 
Interrogé sur le sujet de la vaccination obligatoire pour les élus polynésiens, le président Édouard Fritch a assuré qu'il s'agissait à la fois d'une "obligation morale" et d'une conséquence de la récente loi du Pays sur l'obligation vaccinale. "Bien sûr que c'est une obligation, puisque nous sommes appelés à être en contact avec le public (…). Cette loi sera appliquée aussi aux élus, comme aux autres", a réagi Édouard Fritch en référence à l'un des articles de la loi du Pays qui impose la vaccination pour certaines catégories de personnes et de professions en Polynésie.
 
Questionné également sur le fait que certains élus de l'assemblée ayant voté la loi du Pays sur l'obligation vaccinale ne sont toujours pas eux-mêmes vaccinés aujourd'hui, le président a feint de ne pas savoir qui se trouvait dans ce cas de figure, au moins dans sa propre majorité. "Je vais essayer de les interroger un par un", a promis le président, indiquant néanmoins que ce type de données est "protégé par le secret médical". Très clair sur cette question, le président a assuré qu'il veillerait directement à ce que l'obligation soit respectée. "Bien sûr que c'est une obligation morale. Je ne peux pas demander aux gens d'aller se faire vacciner et ne pas me vacciner moi-même. Je veillerai à savoir qui sont les personnes visées. Mais oui, je leur demanderai de se faire vacciner."
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 2 Septembre 2021 à 21:50 | Lu 4251 fois