Tahiti Infos

​Tepuanui Snow dépose sa liste "intègre"


Tahiti, le 13 janvier 2022 – Troisième et dernier candidat à déposer sa liste pour les élections municipales partielles du 30 janvier prochain à Arue, Tepuanui Snow n'hésite pas à tacler les déboires judiciaires de ses adversaires, pour jouer son va-tout dans une élection où il "n'a rien à perdre".
 
Comme annoncé en début de semaine dans nos colonnes, Tepuanui Snow a déposé jeudi la troisième et dernière liste en lice pour les élections municipales partielles de Arue le 30 janvier prochain. Le troisième homme des municipales de juin 2020 partira donc seul, malgré ses 7,36% au second tour du dernier scrutin. "À la différence des autres candidats, je crois que nous n'avons rien à perdre", s'est enthousiasmé jeudi la tête de liste de Ia ora Arue. "En politique, il faut être persévérant et nous souhaitions le confirmer cette année pour nos électeurs."
 
Avec pour leitmotiv "d'apporter le changement", Tepuanui Snow cultive d'ailleurs sa différence avec les deux autres candidats Teura Iriti et Léo Marais, non sans évoquer le sujet tabou pour ses adversaires. "Je dois le préciser à la différence peut-être des autres listes officiellement présentes dans le cadre de ces élections, (notre liste) est composée de personnes intègres, de personnes qui n'ont pas de casseroles et qui ne sont pas sous le couperet d'une décision judiciaire."
 
Prises de guerre
 
Côté liste, Tepuanui Snow annonce qu'un peu moins d'un tiers de sa liste a changé par rapport à juin 2020. Sa seconde de liste, Rosine Brodien, nous ayant notamment quitté en septembre dernier. Prise de guerre chez Philip Schyle, Turere Mataoa a rejoint la liste de l'ancien président de la Fédération des associations de parents d'élève. Et du côté de Teura Iriti, l'ex-numéro trois de la liste de 2020, Jolina Luta, soutient également Tepuanui Snow depuis qu'elle s'est brouillée avec l'éphémère tāvana. Même si la transfuge n'apportera que son soutien et ne figurera pas sur la liste. "Ce sont tous des enfants de Arue. La liste a très peu changé", s'est satisfait Tepuanui Snow.
 
Résolument plus incisif à l'égard de ses adversaires que ces derniers entre eux, la tête de liste n'hésite pas à tacler le court bilan de Teura Iriti. "Après un an de mandat, on se rend compte que les choses n'ont pas changé autant que cela. Bien au contraire, elles se sont dégradées", affirme Tepuanui Snow. "Je regrette que nous n'ayons pas suffisamment été vite, notamment dans la mise en œuvre des préconisations de la chambre territoriale des comptes. Ce n'était pas tout que de dénoncer la politique de Philip Schyle pour ensuite venir aux manettes de la commune et faire exactement la même chose. C'est dommage. C'est pour ça que nous sommes là."
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Jeudi 13 Janvier 2022 à 20:50 | Lu 1450 fois