Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



​Shell et ses outsiders à la Hawaiki Nui Va'a



HUAHINE, le 29 octobre 2019 – Grande favorite de la Hawaiki Nui va’a 2019, l'équipe de Shell va’a ne devra pas oublier la concurrence des autres ténors de la course mythique des Raromata’i comme EDT va’a, Team OPT, Air Tahiti ou Paddling, sans parler des redoutables outsiders venus de Manihi, Bora Bora ou Raiatea.
 
Véritable rouleau compresseur depuis deux saisons, l’équipe de Shell va’a est arrivée ce week-end à Huahine en grande favorite de la Hawaiki Nui 2019. Déjà vainqueurs en 2018, les hommes de David Tepava assument leur statut sans pression apparente, mais avec une préparation minutieuse et une ambition affichée. Face aux rameurs de Fare Ute, l'équipe d’EDT va’a suscite les interrogations avec son équipe recomposée de 2017, dernière année de son quadruplé sur Hawaiki Nui.
 
Air Tahiti et Team OPT, aux avants postes l’an dernier, seront également à surveiller. L’OPT qui s’est offerte une belle deuxième place à Molokai il y a deux semaines, mais très loin de Shell à l’arrivée. Les désormais “habitués” du Top 10 Paddling connection et Hinaraurea ou l’équipe des Tamari’i CPS et quelques pirogues des îles très attendues de Bora Bora ou de Manihi feront eux aussi office de sérieux outsiders pour le classement général, voire pour miser sur un coup d’éclat avec une victoire d'étape.

Interview de David Tepava, coach et barreur de Shell Va’a

“C’est celle qu’il faut vraiment gagner”
 
Comment se passe la transition après la Molokai ?
“Oh, course à changement ou pas, ce qui est important c’est d’être prêt physiquement et mentalement. On fait confiance à notre préparation. Pour moi, c’est ça la clé, il faut être en forme le jour J. On a l’habitude de faire des courses.”
 
Comment s’annonce cette première étape ?
“Apparemment, il y aura de la houle, un peu de vent. Il y aura donc de la glisse. Tant mieux aussi, je vois que cela bouge sur le récif. Le surf, c’est ce que tout le monde aime. On verra bien. La victoire, c’est important mais si on peut y ajouter le plaisir c’est encore mieux. L’effectif est le même depuis le début de l’année. On est douze gars bien préparés, c’est ce qui est important.”
 
Vous êtes tenants du titre, cela vous met une certaine pression ?
“On a la pression depuis janvier à chaque course. On s’habitue à cette pression. C’est la dernière de la saison donc c’est sûr que c’est celle qu’il faut vraiment gagner. Toutes les équipes peuvent être dangereuses. Il y a beaucoup de caps, le danger vient de ça. N’importe quelle équipe qui trouve un bon cap peut créer la surprise. Il faudra être très vigilant.”
 
Comment se fait le choix de cap ?
“Le barreur doit voir d’où vient la houle, le vent et sentir avec la pirogue s’il y a du courant. C’est pour cela que l’on ne peut pas choisir la veille. Il faut voir ça sur place. Pour le cap central, il faut être en forme. C’est un tout, il y a de nombreux paramètres.”

Parole à Steeve Teihotaata, capitaine de Edt Va’a

“On a hâte”

 Comment cela s’annonce pour Edt Va’a ?
“Cela s’annonce bien, on a fait nos derniers réglages. On a hâte d’être sur la ligne de départ. Notre préparation s’est très bien passée. On a fait ce qu’il fallait pour ramener chaque rameur à se forme optimale, sans non plus en faire trop. Les dix rameurs et le coach sont plus que soudés et on sait tous ce que l’on a à faire. L’objectif, c’est de donner le meilleur de nous-mêmes jusqu’à Matira et Dieu nous dira quelle sera notre place finale.”
 
Shell Va’a est favori, cela t’inspire quoi ?
“Il faut accepter, c’est le sport. Depuis presque neuf ans que je suis dans ce club, si on était pas premiers, on était deuxièmes, en huit éditions. Il a fallu accepter qu’il y avait un plus fort que nous l’année dernière. Là, on va redistribuer les cartes et on verra bien ce qu’il se passera. Hawaiki Nui Va’a est avant tout une grande fête du va’a. Fa’ito’ito à tout le monde et que le meilleur gagne.”

Parole à Heiarii Teakura, coach de Team Opt

“Un bon coup à jouer”

 
Comment cela s’annonce pour Team OPT ?
“Les rameurs sont en forme. Il y a une bonne ambiance. On s’est entrainés pour cette course. On va être réaliste puisque Shell est l’équipe en forme mais on va tout faire pour aller chercher cette première place. Comme toutes les équipes qui viennent à Hawaiki Nui, on est compétiteur avant tout. Là, c’est une course marathon sans changement donc tout est possible. Il y a le team CPS, Paddling Connection, Air Tahiti, Edt aussi est revenu avec son équipe gagnante des éditions précédentes… On a un bon coup à jouer.”
 
Quelle va être votre stratégie sur l’étape une ?
“On a regardé la météo, on connait le temps qu’il va faire. Avec un vent d’est de 15 nœuds, je n’ai pas vraiment de cap. Je pense qu’il faut aller tout droit sur la passe mais qu’il faut surtout marquer les leaders. J’espère qu’on sortira de la passe parmi les premiers. Je leur ai demandé de marquer Shell.”

Rédigé par Antoine Samoyeau le Mardi 29 Octobre 2019 à 16:42 | Lu 1282 fois






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Août 2020 - 18:34 Le groupe Major Lazer à Tahiti le 29 août

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus