Tahiti Infos

​Sébastien Lecornu prêt à "adapter" le pass sanitaire outre-mer


(AFP - Ludovic Marin)
(AFP - Ludovic Marin)
Tahiti, le 2 août 2021 – Dans une interview à Libération publiée dimanche, le ministres des Outre-mer, Sébastien Lecornu, déclare qu'il pourrait y avoir des "adaptations" au pass sanitaire dans les territoires ultra-marins français, vu la faiblesse du taux de vaccination localement.
 
Dans une interview accordée au journal Libération et publiée dimanche, le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, évoque longuement les questions de vaccination et d'application du pass sanitaire dans les territoire ultra-marins français. Le ministre fait d'abord le constat d'un niveau de vaccination "très bas" dans les territoires dans lesquels des mesures de restriction sanitaires ont été récemment remises en place : 47,5% en métropole contre 26,1% en Polynésie. Des restrictions de retour en Polynésie française avec l'interdiction des rassemblements de moins de 20 personnes, mais aussi à la Réunion et en Martinique où un confinement a été ré-instauré. "Dès lors que le taux de vaccination en outre-mer reste très bas, même avec un respect des mesures barrières et même si on y vit davantage en extérieur, les populations sont plus exposées au virus qu’ailleurs", explique le ministre.
 
Pour Sébastien Lecornu : "Il y a clairement une résistance à la vaccination, qui peut s’expliquer par des réticences culturelles ou religieuses. C’est aussi lié à notre histoire coloniale où, par le passé, des décisions sanitaires ont parfois été imposées aux habitants de ces territoires. Enfin, beaucoup de fake news circulent." Le ministre estime que les freins à la vaccination sont "un défi culturel auquel nous devons nous attaquer sans stigmatiser personne" et sans "analyses condescendantes". Il insiste sur l'importance de la communication, le rôle des élus locaux qui doivent "montrer l'exemple" et appelle la communauté médicale à "prendre la parole dans les médias, sur les réseaux sociaux".
 
Mais c'est surtout sur la question de l'opportunité de la mise en place du pass sanitaire outre-mer que le ministre confirme la tendance entrevue en Polynésie française d'une temporisation de la mesure. Le taux de vaccination bien plus faible que celui de la France métropolitaine rend en effet l'obligation quasiment irréaliste dans certaines collectivités ultramarines. Sébastien Lecornu affirme donc que "par principe" il y aura un pass sanitaire en outre-mer, mais que celui-ci pourra être adapté. "Je l’ai dit aux élus : je suis ouvert à des recommandations venant du terrain sur une adaptation du pass sanitaire en outre-mer sans remettre en cause son principe même. Adaptation soit sur le calendrier soit sur les lieux concernés. Je rappelle que les outre-mer sont les premiers territoires dans lesquels on a expérimenté de laisser ouverts les restaurants en extérieur. C’est ce qui avait inspiré la réouverture des terrasses dans l’Hexagone."
 

Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 2 Août 2021 à 15:36 | Lu 2943 fois