Tahiti Infos

​Raiatea : l'école Puohine confirme son label Aire marine éducative


Raiatea, le 16 juin 2021 - L'école Puohine de Raiatea, a reçu pour la quatrième fois le label d'aire marine éducative (AME). C'est la ministre de l'Éducation, Christelle Lehartel qui est venue remettre le précieux diplôme qui récompense les efforts en matière de protection de l'environnement marin.

Au sein de la Zone pêche règlementée (ZPR) de Puohine, il y a une petite surface dédiée à l’éducation des jeunes scolaires de l’école primaire de cette section de commune. La ministre Christelle Lehartel s’est déplacée mardi dans la petite école du sud de Raiatea, dans la commune de Taputapuatea,  pour remettre en main propre le diplôme, et la banderole, pour la quatrième année consécutive.
À 14 heures, une délégation incluant, outre la ministre de l’Éducation, l’inspecteur départemental Moana Greig, la maire déléguée de Puohine Armelle Masse, le maire de la commune Thomas Moutame, le directeur de la direction générale de l’éducation et de l’enseignement (DGEE), et même la sénatrice Lana Tetuanui, se présentait devant le portail pour recevoir l’accueil des tout-petits.  

Pū, fa’akete, guitare, tō'ere et autres instruments de musiques accompagnaient le chant d’accueil. Bien sûr les couronnes et les colliers ont jailli dès le seuil franchi. Puis, direction la salle de classe transformée en musée consacré à la protection de l’environnement marin, où les enfants créent  tout au long de l’année, des objets s’inspirant de ceux qu’ils ont vus sur et dans la mer. Tout le monde y est allé de son petit discours, personnalités, mais aussi les élèves, le tout dans une ambiance chaleureuse où la ministre n’a pas manqué de demander de quels équipements ils avaient besoin pour mener à bien ce projet sur le long terme. Ce sont des tablettes qui ont été sollicitées. Christelle Lehartel a alors interpelé le patron de la DGEE pour lui faire promettre d'entendre leur appel.

Connaître, vivre et transmettre

La professeure des écoles en charge du projet a quant à elle précisé le travail effectué tout au long de l'année dans le cadre de l'aire marine éducative : " Il faut mener des actions dans les trois objectifs qui sont des axes de travail : Connaître, vivre et transmettre. Il faut effectuer des leçons de biologie, que l’enfant soit acteur afin de transmettre le savoir acquis. On va monter des petits films et d’autres supports pour faire passer le message aux élèves des autres écoles. On envoie le tout au comité de pilotage à Tahiti qui juge et entérine nos actions. Et qui décide si on obtient, ou pas, le fameux label ".
 

Rédigé par JPM le Mercredi 16 Juin 2021 à 12:58 | Lu 656 fois