Tahiti Infos

​Nucléaire : Le haussariat crée une mission de proximité


Tahiti, le 4 janvier 2021 – Le haut-commissariat a annoncé mardi la création d'une mission dédiée au suivi des conséquences des essais nucléaires. Une équipe mobile effectuera notamment des missions de proximité dans les îles afin d'aider les victimes à la constitution des dossiers d’indemnisation.  
 
Une mission dédiée au suivi des conséquences des essais nucléaires est créée au sein du haut-commissariat, comme il l'a annoncé dans un communiqué mardi, “une action concrète témoignant de la volonté de l’État d’instaurer une nouvelle dynamique permettant de faire avancer plus rapidement ces dossiers aux enjeux forts.”
 
Les principaux objectifs de la mission sont l’aide à la constitution des dossiers d’indemnisation des victimes, la dépollution et déconstruction des anciens sites du Centre d’expérimentation du Pacifique et l’accompagnent au développement des communes de Gambier, Hao, Reao et Tureia.
 
La nouvelle structure opérationnelle depuis le 3 janvier est installée dans les locaux de la subdivision des Tuamotu-Gambier à Papeete,  et composée d'une équipe de quatre agents, dont trois mobiles, sous la direction de l'administrateur des Tuamotu-Gambier Frédéric Sautron.
 
L'équipe mobile, qui parle tahitien, aura une mission de proximité auprès de la population des îles éloignées, dans le but de “faciliter l’accès aux dispositions de la loi Morin”, au mécanisme d’indemnisation des victimes des essais nucléaires. Elle sera “dédiée à l’accompagnement des personnes qui souhaitent déposer un dossier d’indemnisation et justifiant des trois critères de lieu, de date et de maladie” et les informera sur les procédures et les documents à fournir dans le cadre du dispositif d’indemnisation. Des permanences sont prévues principalement dans les atolls de Hao, Reao, Pukarua, Tureia aux Tuamotu, aux Gambier et à Tahiti. Une première mission de proximité est mi-janvier dans les îles.

Rédigé par Julie Barnac le Mardi 4 Janvier 2022 à 17:35 | Lu 923 fois