Tahiti Infos

​Nicole Bouteau a déposé sa démission du gouvernement


Tahiti, le 7 novembre 2021 – La ministre du Tourisme et du Travail, Nicole Bouteau, a déposé vendredi sa lettre de démission du gouvernement, protestant contre l'entêtement du désormais simple ministre Tearii Alpha à refuser la vaccination contre le Covid-19.
 
La crise politique est désormais ouverte au sein du gouvernement. Deux jours après la décision d'Edouard Fritch de démettre Tearii Alpha de ses fonctions de vice-président tout en le conservant comme simple ministre, Nicole Bouteau a déposé vendredi sa lettre de démission du gouvernement auprès du secrétariat de la présidence. Injoignable ce week-end, la ministre du Tourisme, du Travail, en charge des Transports internationaux et des Relations avec les institutions menaçait depuis plusieurs semaines de quitter le gouvernement en raison de l'entêtement du vice-président Tearii Alpha à refuser la vaccination contre le Covid-19. Un refus dans le contexte politique d'une majorité qui peine à défendre sa stratégie d'obligation vaccinale pour les seuls soignants, personnes à risque et personnes en contact avec du public.
 
Selon les informations recueillies par Tahiti Infos, Nicole Bouteau explique dans son courrier à Edouard Fritch que sa décision est liée à la posture politique du désormais ministre Tearii Alpha à contre-courant du reste du gouvernement sur la question vaccinale. Elle indique être prête à évoquer le sujet de sa démission avec son président. Mais toujours selon nos informations, le président du Pays n'avait pas encore pris connaissance de la teneur exacte de ce courrier dans la journée de dimanche. Edouard Fritch qui ne semblait pas disposé à acter la démission de sa ministre avant de la rencontrer. Un pré-conseil des ministres est programmé à 9 heures lundi matin. Notons par ailleurs que Nicole Bouteau s'est déclarée candidate à l'investiture du parti pour les prochaines élections législatives.

​Des "tensions" qui montent

Depuis deux mois, la majorité Tapura fait face à des "tensions" internes sur la question de la vaccination. Début septembre, l'élu Tapura, président de l'assemblée et maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang, avait le premier ouvertement assumé son statut de non-vacciné et critiqué la loi sur l'obligation vaccinale qu'il avait pourtant voté lui-même. Un mois plus tard, le vice-président du gouvernement, Tearii Alpha, prenait à son tour la parole publiquement pour assumer son refus de la vaccination en raison d'un "état biologique particulier".
 
Ces prises de position par deux poids lourds de la majorité n'ont cessé depuis d'alimenter la grogne au sein du Tapura. Et le 21 octobre dernier, lors d'un conseil politique du parti organisé à Pirae, la majorité des élus présents ont exprimé leur désaccord avec les positions de Tearii Alpha et de Gaston Tong Sang.  "Il n'y a pas que Nicole Bouteau. Je puis vous dire que 90% du conseil politique ce soir a la même interprétation", avait affirmé à l'époque le président du parti et du Pays, Edouard Fritch. Depuis, la décision d'Edouard Fritch de sanctionner son vice-président mais de le maintenir au gouvernement n'a visiblement pas été à la hauteur des attentes de Nicole Bouteau.
 

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun et Antoine Samoyeau le Dimanche 7 Novembre 2021 à 16:00 | Lu 11393 fois