Tahiti Infos

​Les élèves au cœur de l’aire marine éducative de Bora Bora


Les élèves de 6ème 2 du collège de Bora Bora, sensibilisés à leur patrimoine marin.
Les élèves de 6ème 2 du collège de Bora Bora, sensibilisés à leur patrimoine marin.
Bora Bora, le 1er avril 2021 – La semaine dernière, à deux pas de leur établissement scolaire, les élèves de sixième de Bora Bora ont découvert leur patrimoine marin et ont appris à prendre soin de lui. À cette occasion, le pôle Environnement et développement durable de la DGEE s’est déplacé avec quatre scientifiques, une première pour la Perle du Pacifique.
 
La semaine dernière, Roland Sanquer et son équipe de scientifiques marins ont eu en charge les huit classes de sixième du collège-lycée de Bora Bora. L’objectif de cet ancien enseignant, devenu conseiller pédagogique avant d’avoir en charge le pôle Environnement et développement durable à la Direction générale de l'éducation et des enseignements (DGEE) est de sensibiliser et d’intéresser les jeunes apprenants aux richesses marines qu’ils ont au quotidien devant les yeux.
 
S’approprier le patrimoine marin

Ainsi mardi et mercredi, Laetitia, Magali, Adeline et Mathieu, les quatre spécialistes prestataires, ont chacun eu la responsabilité d’un groupe d’élèves. Le but était d’attirer leur attention sur le rôle important qu’ils ont à jouer dans la préservation de leur patrimoine marin à Bora Bora. Pour mettre en place ce projet, Roland a dû, comme il le fait à chaque fois qu’il intervient au fenua, faire une demande auprès de la mairie de Vaitape pour avoir les autorisations nécessaires à la mise en place d’une aire marine éducative (AME). Une fois cette zone littorale délimitée, les élèves se l’approprient, ils en définissent les règles en écrivant une charte avec l’appui des professionnels, et le label d’aire marine éducative leur est décerné. Il doit être validé tous les ans. En 2018, le lycée polyvalent de Bora Bora avait obtenu ce label, faisant partie de la quatrième génération des AME, mais les élèves n’avaient pas eu la chance d’aller dans l’eau avec des scientifiques, c’est chose faite.
 
Un véritable outil pédagogique

Roland explique que « cette aire marine éducative est un véritable outil pédagogique par lequel tout le monde doit se sentir concerné : les élus, les enseignants, les parents et les élèves. » Il ajoute : « cette participation citoyenne permet de mieux connaître la mer et de mieux communiquer à son sujet, puisque lorsqu’un élève parle de ce qu’il a fait et vu lors de cette journée pédagogique, les discussions sur le sujet s’animent autour de lui et la chaîne de diffusion se met en place d’elle-même. » Il renchérit sur le fait que l’île de Bora Bora est pour la première fois candidate à ce projet, une initiative qu’il salue.
En sortant de l’eau, la réaction des élèves était quasi unanime, c’était « super. » Tehei, élève de 6ème 2 confie être « ravi d’avoir appris plein de choses. »
« Cette mission, précise Roland, est également un moyen d’instruire les élèves de manière ludique. Ils font des maths, de la géographie, de l’histoire, de l’enseignement moral et civique, bien entendu des sciences naturelles mais également du français. » Une autre façon d’apprendre à l’école. Au travers de l’Office français pour la biodiversité, l’État français est partenaire de cette action, qui a vu le jour aux îles Marquises.

Les collégiens et l'équipe de l'aire marine éducative.
Les collégiens et l'équipe de l'aire marine éducative.

Rédigé par Nij le Jeudi 1 Avril 2021 à 12:24 | Lu 892 fois